Bleuet de France : entre devoir de mémoire et solidarité, c’est un soutien permanent…

« A l’occasion de la Fête Nationale, le Bleuet de France présidé par Georges GINER (à droite) s’est mobilisé afin d’y présenter son exposition temporaire consacrée à ses œuvres dans le hall du marché couvert, place de l’Arquebuse… ». « A l’occasion de la Fête Nationale, le Bleuet de France présidé par Georges GINER (à droite) s’est mobilisé afin d’y présenter son exposition temporaire consacrée à ses œuvres dans le hall du marché couvert, place de l’Arquebuse… ». Crédit photos : Thierry BRET.

Les célébrations du 14 juillet auront servi de judicieux prétexte à l’antenne icaunaise de l’Oeuvre nationale du Bleuet de France de présenter sa nouvelle exposition temporaire dans le hall du marché couvert, place de l’Arquebuse. Ce fut aussi une belle opportunité pour son responsable départemental Georges GINER de recueillir quelques dons supplémentaires pour une noble cause…

AUXERRE: Rattaché au ministère des Armées, le Bleuet de France ne pouvait manquer pareille occasion de commémorer à sa manière les célébrations de la Fête Nationale lundi 13 juillet dans la capitale de l’Yonne. En y exposant une quinzaine de panneaux explicatifs sur le devoir de mémoire et le soutien aux anciens combattants, tous conflits confondus.

Avec près d’1,3 million d’euros de dons récoltés en 2017 (un million d’euros en 2019), l’œuvre nationale consacre 58 % de ces subsides aux actions sociales envers celles et ceux qui assurent notre défense sur tous les théâtres d’opération de la planète. 25 % de ces collectes sont consacrées aux actions mémorielles et 17 % à la promotion de l’œuvre.

 

 

 

 

A l’échelle de notre territoire, les rentrées de fonds sont certes plus modestes. Mais, elles ont le mérite d’exister et de renflouer les caisses lors des collectes réalisées les 08 mai et 11 novembre. Les gains s’élèvent en moyenne à 17 000 euros.

Sauf en 2018 où plus de 21 000 euros furent perçus. De quoi satisfaire pleinement le directeur départemental de la structure, Georges GINER.

Parmi les missions de l’entité qui n’est pas associative, citons la solidarité et la transmission de la mémoire. Les actions concernent les victimes de guerre ou d’attentats (une nouvelle catégorie de personnes à prendre en compte), les veuves des militaires ainsi que les pupilles de la Nation.

 

 

 

En savoir plus :

On peut effectuer des dons afin de recevoir son signe distinctif (le bleuet) sur le site www.bleuetdefrance.fr.

 

 

Articles

Bannière droite accueil