Gratuité pour les soignants et suspension des abonnements TER : la Région se veut facilitatrice…

« L’exécutif régional de Bourgogne Franche-Comté a tranché en accointance avec la SNCF. La gratuité des TER et des cars interurbains pour les soignants et la suspension jusqu’à nouvel ordre des abonnements annuels TER sont en vigueur sur le réseau. Un acte facilitateur validé par la présidente Marie-Guite DUFAY et l’élu en charge des transports, Michel NEUGNOT… ». « L’exécutif régional de Bourgogne Franche-Comté a tranché en accointance avec la SNCF. La gratuité des TER et des cars interurbains pour les soignants et la suspension jusqu’à nouvel ordre des abonnements annuels TER sont en vigueur sur le réseau. Un acte facilitateur validé par la présidente Marie-Guite DUFAY et l’élu en charge des transports, Michel NEUGNOT… ». Crédit photo : Thierry BRET.

C’est une démarche solidaire en tout premier lieu. D’une part, vis-à-vis des personnels soignants. Celles et ceux de nos concitoyens qui luttent avec opiniâtreté et pragmatisme contre le coronavirus sans répit. Mais, c’est aussi un geste altruiste en direction de l’ensemble des abonnés annuels. La gratuité des TER et des cars interurbains entrent désormais en vigueur en Bourgogne Franche-Comté…

DIJON : Alors que la SNCF et la Région pourraient être amenées à réduire à sa portion congrue le plan de transport ferroviaire dans les jours qui suivent, l’institution régionale vient d’adopter la gratuité des TER et des cars interurbains pour les professionnels de santé.

La présidente de l’exécutif, Marie-Guite DUFAY, souhaite ainsi faciliter les moyens de déplacement de ces personnes en guerre ouverte contre la pathologie virale qui s’abat à l’heure actuelle sur notre territoire.

Il suffit pour les personnes concernées de présenter un document justifiant leur fonction pour pouvoir bénéficier de cette mesure salvatrice. Par ailleurs, un service minimum de transport est assuré pour les personnes devant poursuivre leur activité professionnelle.

 

 

 

 

Quant à la suspension des prélèvements pour tous les abonnés TER annuels, elle est effective à compter de ce mercredi 25 mars. Et ce jusqu’au terme du confinement. Mandatée, la SNCF assure la mise en œuvre de cette décision.

Côté chiffres, précisons que les trains TER circulent actuellement au ralenti sur les lignes de Bourgogne Franche-Comté.

Loin des 60 000 voyageurs quotidiens habituels, leur nombre est estimé aujourd’hui à un millier de personnes, soit 1,5 % de la fréquentation à la normale.

 

Articles

Bannière droite accueil