Passation de pouvoirs insolite à la JCE Auxerre : un « BAILLY » peut toujours en cacher un autre !

« Deux représentants de la même fratrie, Adrien et Clément BAILLY, se succèdent à la tête de la Jeune Chambre Economique d’Auxerre. Un évènement, marqué par la présence de Pascal BAILLY (Tribunal de Commerce), et de l'adjoint du commerce, Jean-Philippe BAILLY, qui fit les éloges de cette soirée durant son discours. Avant de céder la parole au Conseiller départemental Christophe BONNEFOND… ». « Deux représentants de la même fratrie, Adrien et Clément BAILLY, se succèdent à la tête de la Jeune Chambre Economique d’Auxerre. Un évènement, marqué par la présence de Pascal BAILLY (Tribunal de Commerce), et de l'adjoint du commerce, Jean-Philippe BAILLY, qui fit les éloges de cette soirée durant son discours. Avant de céder la parole au Conseiller départemental Christophe BONNEFOND… ». Crédit photos : Thierry BRET.

Evènement pour le moins insolite à la Jeune Chambre Economique d’Auxerre en cette année de double vingt ! Un frère, Clément, succède à un autre membre de sa fratrie (Adrien) à la présidence de la vénérable institution. Un évènement plutôt original dans les faits qui flirte avec le rarissime. D’autant que parmi l’assistance, on notait aussi la présence du président du Tribunal de Commerce d’Auxerre, Pascal BAILLY. Et qu’il revenait le droit à l’adjoint au commerce de la Ville de prononcer les quelques mots d’usage : exercice qui fit sourire forcément…Jean-Philippe BAILLY !

AUXERRE : Sans rire : ce n’était pas une passation de pouvoirs ordinaire que nous avons vécu là mais bel et bien l’illustration anecdotique d’un jeu des sept familles imputable au pur hasard ; sans qu’il y ait des liens officiels entre toutes les parties présentes dans la salle !

Qu’un grand frère succède à son cadet à la présidence d’une association, passe encore ! Mais, qu’un élu de la municipalité locale prenne ensuite la parole au moment officiel des allocutions en portant le même patronyme que les deux  responsables associatifs présents sur l’estrade : cela tient de l’étrange, convenez-en !

Et cerise sur le gâteau, pour couronner le tout, que ces déambulations scéniques se réalisent sous le regard attentif du président du Tribunal de Commerce auxerrois qui possède lui-aussi un point commun patronymique avec les principaux acteurs de cette soirée, décidément peu commune, ressemble à s’y méprendre à un miracle !

Bref : dans ce jeu de cartes de cette fausse famille des « BAILLY », nous avions là un sacré carré d’as de personnalités qui sortaient du lot !

 

 

 

Forger les leaders citoyens de demain…

 

De bon augure, sans aucun doute, pour le jeune Clément qui hérite de la gouvernance laissée vacante par son frère d’une association que l’on ne présente plus tant ses faits d’armes sont connus et reconnus dans le sérail.

Il suffisait de contempler l’auditoire (en nombre) qui avait pris possession de l’espace accueil du théâtre d’Auxerre, un peu exigu en la circonstance, pour s’en rendre compte.

Partenaires et décideurs faisaient corps dans ce parterre d’invités, attentifs à la moindre syllabe prononcée par nos duettistes, Adrien et Clément, qui présentèrent tour à tour leurs bilans et perspectives avant de replonger dans le grand bain de l’action.

Echanges de cadeaux entre les deux frangins, présentation de la nouvelle équipe et remerciements accordés à l’ancienne ; rien ne manquait dans ce fil d’Ariane qui rythmait une soirée bon enfant et réussie sous le prisme de l’implication citoyenne.

Même le vice-président du Département, Christophe BONNEFOND, membre de la vénérable structure puisqu’il en dirigea il y a encore quelques années l’organe régional de Bourgogne, ne put que saluer les mérites de cet outil qui forge les leaders citoyens de demain.

 

 

Articles

Bannière droite accueil