Alain PEREZ (CCI) : la Chambre économique de l’Yonne ne doit plus user de discrétion…

 « La Chambre économique, outil structurel qui regroupe la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’agriculture, pourrait devenir la nouvelle entité de poids sur notre territoire. Créée il y a quinze ans, la structure veut sortir de sa discrétion pour accroître l’identité territoriale avec à sa tête le président Alain PEREZ… ». « La Chambre économique, outil structurel qui regroupe la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’agriculture, pourrait devenir la nouvelle entité de poids sur notre territoire. Créée il y a quinze ans, la structure veut sortir de sa discrétion pour accroître l’identité territoriale avec à sa tête le président Alain PEREZ… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Portée sur les fonts baptismaux depuis 2004, la structure qui fédère aujourd’hui les trois entités consulaires de l’Yonne n’a pas souvent l’occasion de faire parler d’elle en occupant les manchettes à la une de l’actualité. L’organisation de vœux conjoints, le 14 janvier 2020 dans l’Auxerrois, lui donnera la possibilité de mettre enfin le bout de son nez hors de l’eau. Une première en quinze ans. L’actuel responsable de cette assemblée de chambres consulaires, Alain PEREZ, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, nous en livre les raisons…

AUXERRE: Hormis les rares observateurs de la chose économique, peu de nos concitoyens supposent même l’existence de cette articulation, pourtant nécessaire, unissant les trois chambres consulaires de l’Yonne : la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’agriculture.

Apparue en 2004, la Chambre économique de l’Yonne représente toutefois un élément de notre paysage institutionnel qui a su rester très discret au cours de ces quinze dernières années de fonctionnement. La présidence se veut interchangeable à raison d’un nouveau mandat effectif tous les deux ans. Un état de fait qui aura ainsi propulsé dans le fauteuil de la gouvernance le président de la CCI de l’Yonne, Alain PEREZ, au premier janvier.

Héritant de cette entité située en marge de l’actualité, l’ancien dirigeant de la société IRIS Logistique ne souhaitait pas confiner plus longtemps cette structure au ban des projecteurs médiatiques.  

Partant de l’évidence d’un postulat (l’union fait toujours la force), Alain PEREZ, habile et clairvoyant, a pris son bâton de pèlerin pour rencontrer de visu ses deux homologues des chambres consulaires de l’agriculture et de l’artisanat. Avec une petite idée qui lui trottait au fond de la tête : concevoir une présentation de vœux commune. Du jamais vu dans l’univers des consulaires, visiblement !

 

Proposer d’autres manifestations conjointes à l’avenir…

 

La décision de concocter cet évènementiel a été tranchée quelques jours avant l’annonciation de l’été. Histoire de profiter de la période des vacances, avec sérénité. Les trois présidents des chambres se sont donc mis d’accord sur le principe : le 14 janvier, à l’Espace culturel d’Appoigny, qui offre une jauge de 450 places en terme de capacité, se déroulera ce qui figure déjà comme un évènement exceptionnel.

La manifestation permettra aux trois présidents de s’exprimer à la tribune, d’une même tonalité, et dans un consensus absolu. Une situation qui plaît et séduit Alain PEREZ, partisan depuis belle lurette d’un rapprochement indispensable entre consulaires.

« Au-delà des prébendes corporatistes et de leurs prérogatives habituelles, il est grand temps de défendre les intérêts du territoire autrement, explique Alain PEREZ, en étant force de rassemblement. Je suis personnellement convaincu du bien-fondé de ce rapprochement entre les consulaires. Cela nous permettrait de favoriser l’émergence d’une identité territoriale solide et pérenne… ».

Cette grande première pourrait-elle en appeler d’autres à l’avenir ? Assurément ! D’autres manifestations communes, notamment en matière de formation, offriraient l’opportunité de réunir les mêmes partenaires. Et ce, peut-être dans les prochains mois.

On l’a donc compris par ses enjeux. La Chambre économique de l’Yonne ne veut plus faire de la simple figuration institutionnelle dans le paysage.

Grâce à cette opération, à laquelle sera convié l’économiste Nicolas BOUZOU, le président Alain PEREZ veut frapper fort, tout en marquant les esprits, autour de cette rentrée économique qui lancera déjà la nouvelle année.

 

 

 

 

 

Bannière droite accueil