Projet : des élèves de Saint-Joseph-la-Salle vont vivre une expérience pédagogique unique au cœur du milieu industriel…

« Lui-même détenteur de plusieurs diplômes dont certains obtenus dans la boulangerie ou la mécanique, le directeur du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle, Marc BESANCENEZ, veut inciter les lycéens à découvrir le plus tôt possible les pans d’activité offerts par la vie professionnelle. D’où l’idée en cours de préparation de les immerger une semaine durant dans une entreprise du secteur industriel qui souhaiterait partager une expérience passionnante… ». « Lui-même détenteur de plusieurs diplômes dont certains obtenus dans la boulangerie ou la mécanique, le directeur du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle, Marc BESANCENEZ, veut inciter les lycéens à découvrir le plus tôt possible les pans d’activité offerts par la vie professionnelle. D’où l’idée en cours de préparation de les immerger une semaine durant dans une entreprise du secteur industriel qui souhaiterait partager une expérience passionnante… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

L’initiative fera parler d’elle, assurément. Dès que la cible d’accueil, une structure issue du milieu industriel se prêtant au jeu, aura été clairement identifiée par le concepteur de ce projet. Mais, immerger une semaine durant et dans le cadre d’une découverte réelle de la vie active au plus près des cadres et salariés, de jeunes lycéens fréquentant la classe de seconde correspond à un concept détonant et visionnaire pour le directeur du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle, Marc BESANCENEZ…

AUXERRE : Serait-ce la résultante de sa propre expérience vécue par le passé que le directeur du groupe scolaire privé auxerrois souhaite mettre en exergue avec ce projet ? Toujours est-il que Marc BESANCENEZ travaille à fond à l’heure actuelle sur la mise en place d’une immersion de ses élèves, ceux de classes de seconde, dans la sphère industrielle.

L’idée ne manque ni d’originalité ni de pertinence. Il s’agira de proposer, dans un delta de cinq jours, un emploi du temps élaboré autour du cursus scolaire en corrélation directe avec les besoins réels d’une entreprise.

Des cours seraient assurés par l’encadrement et les dirigeants de l’entreprise d’accueil avec la complicité pédagogique des équipes enseignantes.

Pour l’heure, Marc BESANCENEZ n’a pas encore sélectionné la société industrielle de l’Auxerrois qui se prêterait à cette expérience totalement nouvelle dans l’Yonne.

« L’idéal, précise le directeur du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle, serait une structure suffisamment importante dans son mode opérationnel qui puisse balayer les sujets éclectiques dont nous voulons aborder la présentation : l’innovation, la production, le marketing, l’export, le juridique, l’humain et la communication. L’objectif étant pour ces jeunes gens de classes de seconde de se forger une idée concrète de ce qu’est une entreprise et comment elle opère dans son environnement… ».

Afin d’optimiser cette initiative qui pourrait s’appliquer dès cette année 2019, Marc BESANCENEZ désire limiter le nombre d’élèves à une vingtaine de jeunes gens. Pour respecter la fluidité des cours et faciliter l’intégration des lycéens au plus près des arcanes du milieu professionnel. Reste maintenant à trouver l’entreprise industrielle prête à relever le challenge…

Bannière droite accueil
Bannière footer