Des élèves espagnols accueillis à Vauban et par la Ville d’Auxerre : l’autre facette positive de l’Europe…

« Des échanges cordiaux et encourageants en faveur de la cause européenne à l’hôtel de ville d’Auxerre. Une délégation d’élèves d’un lycée espagnol de la Rioja, accueillie au lycée des métiers Vauban dans le cadre du programme ERASMUS, a été reçue par le maire Guy FEREZ et une partie de l’équipe municipale… ». « Des échanges cordiaux et encourageants en faveur de la cause européenne à l’hôtel de ville d’Auxerre. Une délégation d’élèves d’un lycée espagnol de la Rioja, accueillie au lycée des métiers Vauban dans le cadre du programme ERASMUS, a été reçue par le maire Guy FEREZ et une partie de l’équipe municipale… ». Crédit photos : Thierry BRET.

L’Europe du quotidien ne se résume pas à la seule machinerie bruxelloise et à ses lourdeurs administratives indigestes à la compréhension pour le commun des mortels. Pas plus que le rejet de sa politique collective vécue à la sauce britannique ! Heureusement, il existe ERASMUS. Le fameux programme pédagogique décliné sous le prisme des relations internationales. Pro-européen dans ses applicatifs journaliers, le lycée des métiers de l’hôtellerie-restauration Vauban à Auxerre en connaît tous les bénéfices. La réception récente d’une délégation ibérique composée d’une dizaine d’élèves cuisiniers et de deux enseignants en est encore une preuve palpable…

AUXERRE : Rares sont les établissements pédagogiques implantés dans l’Hexagone à être labellisés et reconnus par l’Europe. Cocorico ! L’Yonne possède l’une de ces pépites dans son escarcelle. Le lycée des métiers Vauban qui multiplie les contacts tous azimuts aux quatre coins du continent pour y établir des liens pérennes par le biais de l’enseignement et des échanges de savoir. Grâce aux fonds alloués dans le cadre du programme éducatif européen, ERASMUS. Soit une coquette enveloppe budgétaire de 90 000 euros !

République tchèque, Italie, Luxembourg, Angleterre, Belgique, Espagne…les couleurs s’affichent délibérément en faveur de la construction de cette Europe estudiantine qui ne demande que cela.

 

 

La mobilité des adultes représente aussi l’une des clés de voûte primordiales dans cet édifice grandeur nature. Une architecture qui nécessite, certes du temps et de l’investissement personnel (n’est-ce pas Capucine VIGEL – bouillonnante chef de file de cet établissement peu ordinaire), pour un résultat des plus satisfaisants.

Demain, ce sont trois nouveaux délégués de l’établissement qui s’envoleront pour l’Allemagne où ils seront accueillis à Berlin en vue de tisser de futurs liens pédagogiques avec leurs homologues locaux.

 

 

Des déplacements à travers l’Europe qui deviennent constructifs…

 

Dernièrement, c’était dans l’antre pantagruélique du Parlement européen à Bruxelles que se projetait la directrice du lycée Icaunais pour plaider la cause de cette mission utile à tous : les étudiants, leurs familles qui applaudissent des deux mains, les enseignants jamais à court d’idées mais aussi les partenaires institutionnels et associatifs qui suivent de près ces initiatives porteuses d’échanges.

Aussi, cela ne fut pas surprenant le moins du monde que la municipalité auxerroise donne l’accès dans l’un de ses salons d’honneur à la délégation espagnole en provenance du lycée hôtelier de Santo Domingo de la Calzada, il y a peu.

Immergés une semaine durant, ces jeunes gens, maîtrisant semble-t-il les rudiments de la langue de Molière, ont eu le loisir de découvrir la ville partenaire avec laquelle leur établissement entretient d’amicales relations depuis 2017. Au-delà du tourisme d’usage, ces jeunes gens ont eu les faveurs de la Ville d’Auxerre en prenant part à une réception officielle à laquelle participait un large pourcentage d’élus municipaux.  

Discours emplis de messages empathiques, échanges de présents dont quelques bouteilles du précieux nectar élevé dans la Rioja, cette région viticole qu’affectionne tout particulièrement l’édile d’Auxerre Guy FEREZ, cadeaux de bienvenue : rien ne manquait à cet accueil placé sous le sceau de la convivialité et de l’amitié entre peuples européens.

Bref : ce fut un excellent moment de partage que seul le rapprochement entre deux pays frères du Vieux Continent peut engendrer…

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil