L’appel est unanime. Il émane de l’ensemble des organisations nationales du spectacle vivant. Qui n’en peuvent plus de souffrir et de dépérir depuis bientôt douze  mois. Une année de sinistrose qui ne cesse de s’étirer comme un jour sans fin, sans qu’il n’y ait la moindre lueur d’espérance à l’horizon. Las de cette situation d’immobilisme qui condamne des milliers d’intermittents à une agonie économique certaine, une mobilisation de grande envergure se profile à l’échelle de l’Hexagone. Rendez-vous est donc pris à Auxerre sur le parvis du théâtre ce jeudi 04 mars…

AUXERRE : Le ras-le-bol est palpable et suinte par tous les pores de la peau. L’incompréhension, aussi, dans la prise de décisions arbitraires qui placent au rebut de la société l’ensemble des activités culturelles et artistiques, en particulier celles du spectacle, du théâtre et du cinéma depuis près d’un an.

La culture est un bien commun. Qu’il est devenu impératif de défendre bec et ongles au même titre que la liberté d’expression. D’ailleurs, n’en est-elle pas une de ses plus belles incarnations ?

Touchés par les restrictions et les fermetures, les professionnels de ce secteur en proie à une déshérence inimaginable ne veulent plus d’effet d’annonce avorté de la part de la gouvernance mais bel et bien de véritables engagements. Des paroles et des actes !

Aussi donnent-ils rendez-vous aux spectateurs et aux défenseurs des arts ce jeudi 04 mars dans toute la France pour une mobilisation grandeur nature contre les mesures liberticides qui privent les Français de leur plus beau patrimoine : le droit de se distraire, le droit de rêver, le droit de penser et de se projeter vers les œuvres d’artistes hors du commun.

Ce jeudi, à 10h30, l’esplanade François MITTERRAND, face au théâtre, devrait être trop petite pour accueillir toutes celles et ceux qui veulent soutenir ces femmes et ces hommes qui, au gré de leurs chansons, de leur poésie, de leur musique, de leur mise en scène, de leur interprétation, de leurs techniques…nous apportent tant de bonheur et tant de liberté !

L’équipe du théâtre d’Auxerre sera évidemment à leurs côtés pour que la culture reprenne place dans nos cœurs et dans notre quotidien.

Même si cela doit se faire dans le respect des gestes barrières comme ce fut le cas pour l’une des seules représentations organisées à Auxerre avec la venue de l’humoriste Tanguy PASTUREAU à l’automne…Un unique tour de piste pour l’année 2020 qui semble déjà à des années-lumière de notre existence.  

 

Thierry BRET

 

Celles et ceux en cruel manque de culture peuvent assister à des séances de rattrapage tous les mardis en début de soirée. Le théâtre de La Closerie, haut lieu de la créativité tenu par Andrée et Gérard-André, invite un artiste à venir s’exprimer et à concevoir un mini-spectacle à distance. La magie du numérique faisant le reste ! C’est l’univers féérique de la jonglerie et du cirque qui sera au cœur des débats ce mardi 23 février en présence de Jérémy l’Artiste…

ETAIS-LA-SAUVIN : Le concept, opérationnel depuis plusieurs mois en autant de périodes de confinement, mobilise avec constance les visiteurs sur la toile. Closerie Vidéo Ouverte (C.V.O.) accueille chaque mardi en début de soirée les orphelins de la culture et des arts. Celles et ceux qui sont en peine de ne plus pouvoir applaudir librement des artistes sur une scène. Las, ils doivent ronger leur frein dans l’attente de jours meilleurs…

D’ici là, ils auront toujours l’agréable opportunité de se plonger dans l’univers le plus souvent onirique du milieu circassien. Et ce, dès ce mardi 23 février.

Autodidacte, c’est Jérémy L’Artiste qui leur servira de guide lors de cette future session digitalisée. Musicien, comique, jongleur burlesque, le garçon a commencé sur la piste du cirque dès l’adolescence à l’âge de 14 ans. Il a côtoyé les plus grands noms de cette caste artistique pour y effectuer ses gammes : Alexis GRUSS, Alexandra FRANCONI ou Diana MORENO BORMANN.

Ses sources d’inspiration ont pour références Charlie CHAPLIN ou Buster KEATON. Les maîtres incontestables du muet. Sans omettre les jongleurs qui ont élevé cette discipline au cours des XXème et XXIème siècles au rang d’art majeur comme Francis BRUNN, Kris KREMO ou encore Anthony GATTO.

Les spectacles de Jérémy reposent sur la maîtrise du geste et de la technique avec ce souci de légèreté et une ouverture vers la drôlerie. Un moment de rêve à partager.

Les dessous de ce milieu, celui du cirque et de la jonglerie, délivreront leurs secrets lors de l’entretien que ce saltimbanque surdoué accordera en préambule de ses démonstrations aux faiseurs de bonheur que sont Andrée et Gérard-André.

Un rendez-vous à biffer sur les agendas !

 

En savoir plus :

Les mardis C.V.O. de La Closerie de 21h00 à 22h30 : des artistes en direct depuis la scène en streaming :  

Connexion : via le site de La Closerie sans inscription: https://www.lacloserie-spectacles.fr/  ou sur Facebook: https://www.facebook.com/gerardandre.gerardandre.

 

Thierry BRET

 

Opiniâtre, Abder EL BADAOUI ne renonce jamais. Les défis qu’il se lance sont toujours à la hauteur de ses ambitions de sportif aguerri. Après le Maroc, c’est donc au tour du Moyen-Orient et de Dubaï de figurer dans le viseur de cette année 2021. Un audacieux périple, long de 6 800 kilomètres qu’il ne pourra accomplir sans l’aide de partenaires. Le Centre E. LECLERC d’Auxerre vient de lui réitérer sa confiance comme cela est le cas depuis trois décennies…

 

AUXERRE : Le compte à rebours est enclenché pour le sportif de l’extrême auxerrois. Le jour J se profile dans un horizon proche qui s’amenuise à la vitesse grand « V » !

L’effort sera redoutable et ce, dès le 03 mars, date du début de cette singulière aventure !

Quarante-cinq jours à parcourir à bicyclette, à travers une dizaine de pays dont la Turquie et l’Iran. Un véritable défi  de rêve pour le marathonien que celui de rallier la capitale de l’Yonne, via un départ symbolique au pied de la Tour Eiffel, jusqu’à Dubaï et son gratte-ciel le plus haut érigé vers le ciel : la BURJ KHALIFA et ses 828 mètres !

Etre en connexion avec lui-même, tout en capitalisant sur la richesse de nouvelles rencontres et de belles aventures à vivre au gré de ses contacts explique les réelles motivations de cet athlète dans ce challenge un peu fou.

Jamais rassasié d’exploits difficiles à endurer pour son métabolisme, Abderrazzak EL BADAOUI comptera une fois de plus sur le soutien inconditionnel du Centre E.LECLERC Auxerre.

Reçu il y a vingt-quatre heures par son responsable, Jérôme CHAUFOURNAIS, notre sportif est reparti avec une enveloppe de cinq mille euros dans sa besace. Une somme imputable à un sponsoring fidèle qui lui permet d’étoffer son budget afin de relever cette performance extraordinaire.

Depuis le début de ses péripéties sportives peu communes, l’enseigne de la grande distribution auxerroise soutient les exploits du sportif originaire du royaume chérifien.

Jérôme CHAUFOURNAIS n’a pas caché sa fierté d’encourager une telle initiative, un défi qui conjugue dépassement de soi et envie de découverte.

Une fois ce parcours aux exquis parfums orientaux terminé, Abder EL BADAOUI aura tout le temps de se concentrer sur la prochaine étape : deux mille cinq cents kilomètres de course à pied entre BZOU (son village à la référence familiale) et Auxerre à partir du 30 juillet !

 

Thierry BRET

 

Les prémices de la nouvelle saison se font ressentir pour la plupart des clubs cyclistes de Bourgogne Franche-Comté. Les premiers coups de pédales sont donnés au gré de sorties facilitant le retour progressif vers une bonne condition physique. Même si les températures sont rudes pour les organismes, les adeptes de la petite reine n’en ont cure. Ils bravent la météo, soutenus par leurs partenaires à l’image de l’un des leaders du secteur assurantiel et de prévoyance…

AUXERRE : Question liminaire : comment bien débuter la future saison avant même qu’elle ne soit actée dans les faits ? Tout simplement en bénéficiant de la confiance de l’un de ses incontournables partenaires qui vous remet de quoi s’équiper avant de se lancer dans le grand bain de la compétition !

C’est ce que viennent de vivre cette semaine les dirigeants du Team Elite Restauration (ex-Vélo Club de Toucy) en recevant en guise de nouvelle dotation un jeu d’une trentaine de maillots et de cuissards floqués aux couleurs de GROUPAMA.

Dans le cadre de son opération marketing, « Un club, un maillot », l’assureur mutualiste régional (en l’occurrence la direction de la caisse départementale de l’Yonne) a remis ces précieuses tuniques au président du club cycliste de Puisaye-Forterre.

Un geste salué très chaleureusement par Philippe GERBAULT, à la tête de l’association sportive depuis plusieurs saisons.

Trois coureurs de ce club qui évolue en Nationale 2 ont tenu à arborer en avant-première leurs nouvelles parures dont ils ne se priveront pas de porter haut les couleurs tout au long d’une saison riche en péripéties et en évènements.

C’est le directeur d’établissement départemental de GROUPAMA Paris Val-de-Loire Jacques BLANCHOT, grand amateur de sport (l’entité est aussi un irréductible soutien de l’AJ Auxerre et du Rugby Club Auxerrois) qui devait offrir ces nouvelles tuniques aux dirigeants de la structure associative. Gageons que les coureurs de ce club de très belle facture sauront y faire honneur !

 

Thierry BRET

 

Il est un peu plus de 16 heures en Chine alors que la pendule du salon officiel de l’AJA indique la demi-heure de neuf heures à Auxerre. Malgré le décalage horaire, on ressent une certaine fébrilité chez les signataires bourguignons de ce nouveau partenariat. Le quatrième avec l’ex-Empire du Milieu. Entre l’AJ Auxerre et son puissant partenaire asiatique, la « nuit de Chine » tourne à la romance câline. Logique, cet  accord supplémentaire se veut très prometteur au niveau de la formation…

AUXERRE : Et de quatre pour l’AJ Auxerre ! Le club de football bourguignon tisse patiemment sa toile relationnelle à l’international avec ses homologues chinois à grand renfort de conventions de partenariat.

La dernière en date, paraphée à distance grâce à la magie de la visioconférence il y a quelques jours entre ses dirigeants, entérine le rapprochement de la structure icaunaise avec le HUAZHENG Football Club.

Implantée dans la mégapole de Shanghai, cette formation accueille près de deux cents adeptes de la discipline sportive la plus populaire au monde dans un panel d’équipes allant des U 7 aux U 22.

Rayonnant dans la capitale économique du pays et de ses agglomérations limitrophes, ce club chinois offre l’heureuse opportunité à l’AJA d’amplifier sa reconnaissance dans ce secteur géographique.

Depuis 2018, le club présidé par Francis GRAILLE a noué des liens privilégiés avec les structures sportives chinoises sous l’impulsion de son actionnaire majoritaire, James ZHOU.

Il y a créé localement ses deux premières académies de football. Celle de BENGBU, située dans l’un des districts de Shanghai, ville aux 26 millions d’habitants. Puis, ce fut au tour de JINSHAN, d’accueillir un complexe de formation similaire. En mai 2019, le club auxerrois se rapprochait de la Fédération de football de Shanghai afin de porter les bases constructives d’une relation durable.

 

 

 

De quoi est fait cet accord entre les deux partenaires ?

 

Si le club de l’Yonne accentue sa dimension internationale et son rayonnement bien au-delà de son territoire avec cette nouvelle aventure, c’est surtout au niveau de la formation que ce rapprochement stratégique s’avère intéressant.

Club très expérimenté au niveau de la formation des jeunes pousses, l’AJ Auxerre possède une réelle expérience en matière de pédagogie et sa méthode spécifique qu’il entend exporter vers la Chine.

Non seulement, il est question de détecter de nouveaux talents sur le terrain mais aussi d’apporter son savoir-faire aux éducateurs chinois. Sur place, à quelques milliers de kilomètres de l’Yonne, l’Auxerrois David VANDENBOSSCHE réalise un travail de qualité apprécié par toutes les parties.

 

 

 

L’objectif est d’aborder de manière professionnelle les aspects techniques avec les joueurs mais aussi leurs éducateurs.

« Les installations de ce club sont dignes d’une formation professionnelle européenne, précise l’éducateur, avec neuf terrains en herbe et autant en pelouse synthétique. L’objectif à terme sera de repérer de quatre à cinq bons éléments pouvant par la suite intégrer le centre de formation à Auxerre… ».

Entre le football chinois et l’AJ Auxerre, l’histoire d’amour devrait perdurer encore longtemps.

 

Thierry BRET

 

 

Page 1 sur 26

Articles

Bannière droite accueil