« Ensemble, on est plus forts ! ». Une manière de valoriser l’intergénérationnel qui se doit d’exister entre les personnes âgées, celles que l’on appelle plus communément les « seniors », et les autres, les actifs, les valides, les jeunes, voire les enfants. Fil d’Ariane de cette cinquième édition, le Salon des Seniors 2022, porté par le Département et Centre France Parc Expo, déclinera ce sujet aux côtés de 80 exposants et une multitude d’animations récréatives. Son parrain en sera le journaliste Gérard HOLTZ, figure du petit écran cathodique…

 

AUXERRE : Il fit jadis les grandes heures de « France Télévisions », il fera de 10h à 13h30 ce vendredi matin celles du cinquième évènementiel annuel à l’estampille du Conseil départemental de l’Yonne et de Centre France Parc Expo, l’incontournable Salon des Seniors !

Ancienne vedette du petit écran et grand amateur de sports – on ne compte plus le nombre de « Grandes Boucles » cyclistes commentées par ses soins ! -, Gérard HOLTZ posera ses valises dans l’Auxerrois ce vendredi 30 septembre, en invité d’honneur de la traditionnelle manifestation. Un rendez-vous qui a déjà reçu par le passé les visites remarquées de Danièle GILBERT ou de Danièle EVENOU, autres figures de cette télévision qui accompagne au quotidien la vie de nos aînés.

Cette fois-ci, il sera question de l’intergénérationnel comme fil conducteur de cet évènementiel. Un thème porteur et unificateur entre toutes les strates de la population. La marque de fabrique de l’institution départementale qui favorise ses rapprochements sous le sceau de la cohésion sociale.

 

 

Un credo fédérateur et citoyen pour vaincre la solitude…

 

« Ensemble, on est non seulement moins seul mais aussi plus fort… ». Le credo de ce rendez-vous 2022 sera décliné par quatre-vingts exposants qui délivreront de précieuses informations aux personnes préparant leur retraite ou profitant déjà de belles journées de farniente !

Parmi les grands sujets abordés au détour d’un stand ou d’un atelier démonstratif : la santé, la dépendance, le maintien à domicile, l’aménagement des habitations, les loisirs, la culture, le tourisme, mais aussi la gastronomie et la défiscalisation !

Pour celles et ceux qui auront du temps à consacrer à l’évènement, le programme de ces deux journées sera plutôt éclectique avec des thés dansants, des ateliers sportifs et de remise en forme, une randonnée à vélo électrique à vivre autour du parc des expositions, des ateliers sur la cuisine, organisée avec le concours du CIFA, ceux dédiés à la santé et à l’alcoolémie, le numérique, la conduite, le théâtre, des jeux – une tombola permettra de gagner un séjour pour deux personnes -, les animaux avec une présence canine intéressante, etc.

Notons le pôle « village départemental » où l’exécutif de notre territoire accueillera une quinzaine de stands expliquant les actions sociales et de loisirs qui sont proposées par ses soins. Ainsi que le bus « France Services » qui sillonne d’ordinaire les zones rurales avec ses multiples points d’entrée pour sortir les plus anciens et les précaires de leur isolement.

 

 

 

En savoir plus :

 

Le Salon des Seniors à AUXERREXPO

Cinquième édition parrainé par Gérard HOLTZ

Inauguration le vendredi 30 septembre 2022 à 10h30 par le président du Conseil départemental de l’Yonne Patrick GENDRAUD.

Un évènement soutenu par la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie de l’Yonne.

Entrée gratuite.

Horaire des deux journées le 30 septembre et le 01er octobre : de 10 h à 18 heures.

 

 

Thierry BRET

 

 

Trois mots et non des moindres, pour celles et ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de l’entrepreneuriat. « Entreprendre », « aventure » et « liberté ». Des termes qui ont eu les faveurs de discussions et de réflexions, celles voulues par les représentants de GROUPEACTIVE, réunis en rencontres nationales pour la première fois dans l’Yonne…

 

SENS : Désignée ville attractive (et sportive) il y a peu par un label national, la capitale des Sénons l’est tout autant au niveau de l’intérêt que lui porte les entreprises, soucieuses de se poser dans ses installations structurelles afin de s’y retrouver en séminaire.

Ce fut le cas le 22 septembre dernier avec la présence de l’un des leaders de l’accompagnement des TPE/PME en France – GROUPEACTIVE – qui a investi les lieux (le magnifique complexe de « L’Amphi ») lors de rencontres de prospective passionnantes.

Annuellement, GROUPEACTIVE, soit l’addition de trois métiers à fortes valeurs ajoutées que sont le développement commercial, l’excellence industrielle et la transformation digitale et numérique, donne rendez-vous à une centaine de spécialistes et experts, membres de ses réseaux professionnels PROSPACTIVE, DSIACTIVE et PRODACTIVE. Participent également, autour de thématiques qui sont au cœur des enjeux de l’entreprise à ce rendez-vous, clients, partenaires, institutionnels et élus.

 

L’une des ultimes prestations publiques de Marie-Louise FORT…

 

Pour la première fois de son histoire, ces rencontres ont été accueillies dans l’Yonne, dans la ville la plus septentrionale du territoire, Sens. Ce sera d’ailleurs l’une des ultimes prestations publiques de la présidente du Grand Sénonais et maire de la commune, Marie-Louise FORT. Son intervention à la tribune était emplie de couleur et de bienveillance pour le monde entrepreneurial.

L’an passé, c’est à Bordeaux que devaient se retrouver ces femmes et ces hommes experts dans l’accompagnement des TPE/PME vers le succès et la croissance. Autour d’un item qui faisait écho aux conséquences de la crise sanitaire imputable à la COVID : la « destruction créative ». Selon la théorie économique propre à SCHUMPETER.

 

 

 

Des rencontres avec une vraie gourmandise de l’autre…

 

Si le coach des dirigeants, Benoît DAVID, devait conclure ce séminaire de travail avec brio et finesse en sa qualité de « grand témoin », on retiendra surtout de ces rencontres les brillantes prestations de Patrice FRANCESCHI, écrivain, aventurier et philosophe politique ou de Frédéric DUPONCHEL, co-fondateur du cabinet financier « ACCURACY » et du « Domaine viticole des Sénons » qui livrera un témoignage des plus audacieux sur l’entrepreneuriat.

On doit le succès de cette animation qualifiée de « vraie gourmandise de l’autre » à l’un des membres associés de GROUPEACTIVE, Vincent LEPAPE, artisan du succès de l’économie sénonaise depuis plus d’une quinzaine d’années.

On ne connaît pas encore le lieu et la thématique de l’édition 2023. Des informations qui devraient être connus dans les jours à venir…

 

Thierry BRET

 

 

Le dispositif de la cérémonie s’annonce comme exceptionnel. En prévision de la très grande affluence attendue ce mercredi matin près de la cathédrale Saint-Etienne de Sens aux alentours de 10 heures, la municipalité installera un écran géant sur le parvis de l’édifice religieux, place de la République, et deux écrans à l’intérieur du bâtiment. Alors que les hommages continuent de pleuvoir pour honorer la mémoire de l’édile de Sens, disparue soudainement à l’âge de 71 ans…

 

SENS : « L’Etat salue l’action de Marie-Louise FORT qui aura marqué le territoire de son engagement continu en faveur des Sénonais tout au long de ses mandats successifs. Le préfet de l’Yonne Pascal JAN adresse ses sincères condoléances à sa famille, époux, enfants et petits-enfants et exprime toute sa sympathie et son soutien au conseil municipal, aux agents et aux habitants de la commune de Sens… ». Les déclarations officielles se succèdent trois jours après la terrible nouvelle qui a endeuillé le département de l’Yonne. A celle du représentant de l’Etat, s’est aussi ajouter celle de la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite DUFAY.

 

Le souci de la proximité et de l’attachement à sa ville…

 

« Femme d’engagement au travers des nombreux mandats qu’elle a exercés, figure politique de l’Yonne, elle a toujours mis sa détermination au service l’intérêt général et a profondément marqué de son empreinte la vie politique de son département. Au-delà de nos divergences d’engagement politique, nous partagions beaucoup de valeurs et avions plaisir à échanger, notamment sur les questions de formation professionnelle, pour lesquelles elle avait beaucoup travaillé au Conseil régional. J’ai apprécié lors de nos rencontres sa profonde connaissance du territoire, son souci de la proximité et son attachement à sa ville de Sens et au département de l’Yonne qu’elle a tant servis.

A sa famille, à ses proches, aux habitants de Sens, la ville dont elle était maire et qu’elle aimait tant, et plus largement aux habitants du Grand Sénonais et de l’Yonne, je présente, en mon nom et en celui de la collectivité régionale, mes plus sincères condoléances »…

Des hommages qui devraient être rendus en public lors de la cérémonie funéraire devant se dérouler ce mercredi 28 septembre à partir de 10 heures en la cathédrale de Sens.

 

 

Les choses devraient se dérouler de la manière suivante, selon le service communication de l’agglomération sénonaise : un cortège composé de la brigade motorisée de la police municipale escortera le véhicule funéraire jusqu’à l’entrée de la cathédrale Saint-Etienne. Sur le parvis, devant l’entrée principale du monument, des agents de la police municipale et nationale ainsi que des sapeurs-pompiers de l’Yonne et des porte-drapeaux constitueront une haie d’honneur.

Côté pratique, et ce dès 08 heures, un dispositif de bouclage de l’Amande sera mis en place. Quant aux rues de la République et Drapés, elles seront interdites à la circulation jusqu’au terme de la cérémonie.

Des registres de condoléance ont été mis à disposition au sein des services qui accueillent du public, à l’Hôtel de Ville mais aussi à la Communauté d’Agglomération, dans les centres sociaux ou en mairie annexe.

Un registre de condoléances dématérialisé est également accessible sur le site de la Ville de Sens, www.ville-sens.fr

 

 

Un sourire radieux et enthousiaste en guise d’au-revoir…

 

C’est donc toute une ville, une agglomération et un territoire qui vont ainsi accompagner demain la maire de Sens et présidente du Grand Sénonais, chevalier de la Légion d’Honneur et Chevalier des Arts et des Lettres, jusqu’à son ultime demeure.

Ainsi disparaît une grande dame de la politique régionale qui manquera désormais au paysage, à l’animation des projets, et à ses débats. Une Marie-Louise FORT que nous avions croisée il y a quelques jours encore, visiblement en pleine forme, arborant un joli ensemble jaune citron et un sourire radieux qui disait avec enthousiasme sa fierté d’avoir obtenu les quatre lauriers de l’Attractivité et la Sportivité nationale pour sa ville.

Elle qui se projetait sur les futures échéances olympiques de Paris 2024 avec Sens comme possible ville étape de la flamme et lieu d’accueil de probables délégations internationales. Elle n’en verra donc jamais ni les reflets médiatiques ni les retombées économiques pour la ville qu’elle aimait tant…

 

Thierry BRET

 

On appelle cela de la générosité. L’altruisme, aussi. Voire l’amour de son prochain ? Sans doute, le regretté artiste peintre, Pierre GIRARDIN, n’en manquait pas. Surtout, il voulait laisser une trace bien au-delà de ses peintures, une fois quitté ce monde d’ici-bas. La vente d’une trentaine de ses toiles fait aujourd’hui des heureux. Les responsables de l’antenne départementale des « Restos du Cœur ». Ces derniers ont perçu un chèque de 6 550 euros. Une somme qui sera convertie en près de deux mille repas…

 

AUXERRE : Son sourire jovial irradie son visage. Posant fièrement, le temps d’une séance photographique, aux côtés des deux responsables des « Restaurants du Cœur » auxerrois, Naïma LECLERC – elle-même professionnelle de la restauration en compagnie de son époux, Dominique, « Le Cercle » à Auxerre – brandit devant elle le document officiel qui fait foi : le don de 6 550 euros obtenu par la célèbre structure associative, sortie de l’imaginaire fertile de l’éternel COLUCHE.

Un grand jour pour la jeune femme, qui est aussi une artiste aux multiples facettes. C’est dans son établissement gastronomique de très bel aloi que s’est tenue l’exposition vente de la trentaine de toiles du regretté Pierre GIRARDIN. Un peintre au grand cœur qui n’a pas hésité à réaliser une ultime pirouette ; avant de tirer sa révérence et son départ définitif de la surface du globe, vendre ses pièces – des tableaux inspirés de son métier originel, celui d’urbaniste architecte – au profit d’une action caritative. En l’occurrence, celle des « Restos du Cœur ». Un vœu qui s’est depuis réalisé après plusieurs semaines de présence de ces toiles dans l’estaminet gourmand du centre-ville d’Auxerre.

Il faut croire que les gastronomes sachant apprécier les subtils délices de la cuisine orientale servie au « Cercle » furent également en joie au plan culturel car la trentaine de tableaux s’inspirant de « la ville habitée par la colère », « la métropole en gestation » ou encore « l’évolution architecturale de la cité » furent conquis par le style symbolique et humaniste de l’artiste. Tout sera cédé dans les meilleurs délais, générant un joli pécule s’élevant à plus de 6 500 euros in fine.

Alain SAUVION, président des « Restaurants du Cœur 89 » et Michel PANNETIER, responsable de la communication, furent comblés d’apprendre la bonne nouvelle, annonciatrice de « beurre dans les épinards » supplémentaire pour aider les familles en précarité qui fréquentent quotidiennement leurs locaux. Un équivalent de deux mille repas, non négligeable avec la période automnale qui commence et le contexte de crise particulièrement exacerbé à vivre pour les plus démunis.

Précisons que la prochaine collecte des Restos, concoctée dans toutes les grandes surfaces de la place, se déroulera du 07 au 09 octobre prochains. Soyez aussi généreux qu’aura pu l’être cet artiste au cœur gros comme çà avant de mourir !

 

Thierry BRET

 

 

Une fois n'est pas coutume, notre rubrique culinaire « L'Aile ou la Cuisse » est d'humeur bien triste aujourd'hui. Une personnalité attachante, en la personne de Marie-Louise FORT, édile de Sens, vient de nous quitter brutalement. Jeudi dernier, en circulant à moto dans « SA » rue de la République, je l'avais aperçue, toujours bien coiffée (sa marotte !) en compagnie de Clarisse QUENTIN, l'une de ses adjointes, entrée en politique par son intermédiaire...

 

SENS : Petite-fille de garde-barrières à Bichain, au nord de Villeneuve-la- Guyard, le long des voies « PLM », Marie-Louise FORT était fière de ses origines campagnardes. Si sa grand-mère et sa mère furent de véritables cordons bleus, ce ne fut pas le cas de notre maire sénonais dont l'une des rares spécialités était le curry d'agneau, semble-t-il !

Ce peu d'appétence culinaire la faisait sourire ! Elle qui fut  cependant un soutien ardent du chef étoilé Michelin Patrick GAUTHIER, dont elle appréciait l'un des desserts : la mousseline au chocolat « Guanaja ». Elle fut heureuse aussi de décorer voici quelques années, la restauratrice Odile BOMPAY, du « Clos des Jacobins ».

Elue à l'ancienne - noble appellation s’il en est ...- on la croisait régulièrement avec son chariot à roulettes, faisant ses courses, avec ses petites filles parfois, sous cette belle halle qu'elle contribua à faire rénover en 2015.

Attachée aussi à la foire de Sens, avec son côté forain et populaire, elle assura avec son équipe municipale son redémarrage cette année. Elue accessible, c'est ce qu'elle aimait et était en réalité.

 

Une élue de terrain qui appréciait la France…

 

Une partie de sa très belle carrière politique se fit durant dix ans au palais Bourbon. En 2010, je lui écrivis, pour solliciter son intervention, afin que notre dépositaire de presse villageoise obtienne la commercialisation du loto. Six mois après, Anne-Laure PASQUER recevait un courrier officiel de « La Française des Jeux ». Merci Mme FORT à laquelle de temps à autre, nous envoyions un ticket de loto ! Elle nous répondait à chaque fois, personnellement comme de bien entendu...

En 2012, nous fîmes une partie de sa campagne électorale pour les législatives dans des bistrots villageois, lorsqu'ils existaient encore. Au lendemain de sa nette victoire, nous avions déjeuné dans l'un d'entre eux, au « Café des Jardiniers » à Sens.

Durant cette décennie passée, l'animateur Jean-Luc PETITRENAUD vint régulièrement à Sens, pour une émission radio ou TV dont la vedette était Sens, ce qu'appréciait cette élue de terrain.

Mais, on ne peut évoquer cette attachante personnalité, sans narrer son amour de notre pays, la France et de ses traditions, regrettant quelque peu les errements actuels, hélas.

Nos pensées en ce jour vont pour son mari le docteur Dominique FORT (un « toubib » généraliste comme il n'y en aura plus...), leurs enfants et leurs petits-enfants.
Au-revoir Marie-Louise ! Sens « ta ville » est en deuil et te pleure…

 

Gauthier PAJONA

 

Page 1 sur 756

Articles

Bannière droite accueil