Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Les soutiens institutionnels et économiques du club professionnel auxerrois ont été conviés à s’installer aux côtés des dirigeants du club, le président Francis GRAILLE, le directeur général Baptiste MALHERBE, le directeur sportif Cédric DAURY et l’actionnaire James ZHOU, pour la traditionnelle séance de photographies officielles du début de saison. Un exercice de relations publiques proposé sous une chaleur suffocante.   

AUXERRE : La sacro-sainte séance photographique de l’équipe professionnelle de l’AJA avec ses multiples partenaires et sponsors s’est déroulée sous de très bons auspices météorologiques sur la pelouse du stade de l’Abbé Deschamps.

Malgré la chaleur accablante, et sous un soleil de plomb, les joueurs se sont prêtés à cette série de prises de vue qui immortalise l’effectif de cette nouvelle saison, porteuse d’espérance.

Sous la houlette de Romain DAUCHEL, partenaires et sponsors devaient se succéder sur le premier banc accueillant les personnalités à un rythme soutenu et sous les encouragements nourris du photographe officiel de la cérémonie.

Les personnalités politiques du territoire, le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD, le préfet de l’Yonne Patrice LATRON, le député Guillaume LARRIVE et le maire d’Auxerre Guy FEREZ eurent droit eux aussi à la photo souvenir tout comme les représentants de la Région Bourgogne Franche-Comté. A l’instar, aussi, du secrétaire d’Etat à l’Europe et aux Affaires étrangères Jean-Baptiste LEMOYNE.

 

Une succession de partenaires issus de l’entreprise…

Les partenaires économiques de l’AJ Auxerre furent les premiers à se présenter à cette séance où le sérieux prenait le pas sur la plaisanterie afin de ne pas casser la cadence imposée à cet exercice toujours délicat.

On notera parmi ceux-ci les prises de vues réalisées avec Stéphanie et Jérôme LOUAULT, du groupe éponyme, le partenaire historique le plus important du club ; la délégation de GROUPAMA Paris Val de Loire avec la présence du directeur général de l’assureur mutualiste, Eric GELPE, entouré du nouveau président de la Fédération départementale des caisses de l’Yonne, Pascal MAUPOIS et du directeur des établissements de l’Yonne, Jacques BLANCHOT ; du groupe JEANNIN AUTOMOBILES, conduite par Nadine BETHERY, directrice de la concession Audi et de Sophie SANCHEZ, responsable du marketing et de la communication ; de la société d’autocars PROCARS, avec la présence de son PDG, Frédéric JOUY et de la directrice des Cars MATHIEU ; du groupe BIGMAT GOURMAND représenté par Vincent EYBERT-BERARD, directeur du groupe dans l’Yonne ; de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté avec Jean-Philippe BEZIN, responsable du pôle entreprise ; etc.

Cerise sur le gâteau : la plupart de ces partenaires eurent droit à une prolongation en accompagnant sur le cliché la nouvelle équipe féminine, née du rapprochement entre le Stade Auxerrois et l’AJ Auxerre !

Deux mois après son abandon sur le Tour d’Italie pour raisons de santé et son absence de la Grande Boucle, le leader de l’équipe cycliste GROUPAMA La Française des Jeux a refait surface de manière flamboyante en retrouvant ses jambes et la vista sur les routes du Tour d’Espagne. Une épreuve  qui s’achève en apothéose pour lui. A deux semaines des championnats du Monde en Autriche, le grimpeur français possède un supporter inconditionnel en la personne de Pascal MAUPOIS, le président de la Fédération départementale des caisses de l’Yonne…

AUXERRE : Suiveur des exploits sportifs de l’équipe cycliste professionnelle GROUPAMA La Française des Jeux, le président de la Fédération départementale des caisses de l’Yonne ne cache pas sa satisfaction. Ni sa fierté devant les résultats de ce team qui arbore les couleurs de l’assureur mutualiste.

Alors qu’il vient d’annoncer le prolongement de son contrat pour deux saisons supplémentaires, Thibaut PINOT, accablé par les soucis de santé cette saison, conserve toute sa confiance auprès du président de l’Yonne.

« Je suis très satisfait de la prestation de notre coureur et de son équipe sur les routes de la VUELTA 2018. Le gain de deux étapes obtenues à la force des mollets lors de rendez-vous avec la montagne nous a permis de retrouver le sourire et de l’allant après une période de disette durant le Tour de France… ».

Un état de forme qui rassure Pascal MAUPOIS à quelques jours de l’épreuve sur route du championnat du monde. Celle-ci se disputera sur un parcours privilégiant les grimpeurs en Autriche, non loin d’Innsbruck.

Un sujet de discussion parmi les sociétaires…

« Globalement, avec la présence et les exploits de Thibaut PINOT et d’Arnaud DEMARE, au fil de la saison, nous avons enregistré un bond considérable en termes d’image et de notoriété dans nos vitrines commerciales auprès de notre clientèle. Le fait que le nom de l’entreprise soit présent sur le devant de la scène sportive offre des sujets de discussion supplémentaires lors de rencontres avec nos sociétaires. Quant aux retombées économiques, elles suivent nécessairement. Car, on sait ce que vaut le poids de la notoriété sportive sur les enseignes qui sponsorisent des équipes ou des compétitions à l’échelle nationale et internationale… ».

Sur un parcours qui a fait une nouvelle fois la part belle aux grimpeurs, Thibaut PINOT a rempli son contrat en atteignant ses objectifs. Il termine à la sixième place sur l’un des trois tours majeurs. Il intègre même le cercle restreint des vainqueurs d’étapes sur ces trois épreuves, après s’être déjà imposé sur le Tour de France et le Giro. De bon augure avant les Mondiaux que suivra derrière son écran de téléviseur le président MAUPOIS le 30 septembre prochain.

 

 

L’Artothèque de la Ville d’Auxerre expose son travail étonnant jusqu’au samedi 20 octobre au théâtre municipal. C’est une excellente opportunité pour lancer la nouvelle saison…

AUXERRE : Pour la seconde fois, cette exposition qui accompagne la présentation de la saison 2018-2019 incite au pétillement des esprits parmi le public, en inventant de nouveaux parcours culturels de traverse.

Englobant pêle-mêle, tout en tissant des liens étroits, le théâtre, la danse, la comédie musicale, le cirque, les concerts, les spectacles de marionnettes et cette belle collection produite par l'Artothèque de la ville.

Le public pourra y découvrir des œuvres mais aussi les artistes : Gérard TITUS-CARMEL, Daniel DEZEUZE, Yona FRIEDMAN, Karel APPEL, Barbara KRUGER, Zao WOU-KI. Des femmes et des hommes au regard si singulier sur notre monde à travers leur sens créatif.

Bref, cette première immersion dans ce paysage culturel de rentrée représente une magnifique opportunité d'aller à la rencontre des arts contemporains dans leur grande diversité.

Et de contempler la complicité artistique qui unit ces deux lieux remarquables d'Auxerre que sont le Théâtre et l'Artothèque. Une exposition visible jusqu’au samedi 20 octobre.

Plus de 1 300 personnes, issues du copieux portefeuille clientèle que gère le groupe de concessionnaires automobiles régional, ont eu le privilège d’être immergés au cœur des coulisses de l’évènement motorisé le 31 août dernier. Le distributeur multimarques a fait de ce rendez-vous annuel une réussite tant au niveau de la convivialité que de la communication. Grâce à l’approche de son plan marketing, l’entreprise du dirigeant Yves JEANNIN peut prétendre capitaliser sur des retombées bénéfiques à terme…

AUXERRE : Occuper le territoire en toutes circonstances et valoriser les messages de la proximité et de l’adaptabilité en direction de la clientèle. Ce credo s’insère dans la stratégie communication du groupe JEANNIN AUTOMOBILES, l’un des leaders de la distribution de véhicules motorisés en Bourgogne Franche-Comté. Mais aussi par effet gigogne grâce à l’implantation de nouvelles succursales de l’enseigne sur les territoires de Champagne-Ardenne et du sud de l’Ile-de-France.

Des essais à vivre depuis la piste officielle de l’épreuve

En invitant un panel de plus de 1 300 clients la veille de la fameuse course de super cross à BRIENON sur Armançon, le groupe a su bonifier l’initiative. Les heureux bénéficiaires de la démarche ont eu tout le loisir d’égayer leurs capacités de pilotage au volant de véhicules électriques et sportifs. Ces séances d'essais étaient organisées sur les routes environnantes du circuit qui étaient fermées à la circulation pour cette occasion. Mais en outre, ils ont pu tester à satiété les nouvelles gammes de SUV et de 4X4 en empruntant les pistes du circuit réservé aux champions du Super Cross ! Même les jeunes pousses eurent droit à leurs premiers frissons par l’entremise de stages de pilotage de quad.

Une convivialité garantie !

La troupe de danseuses BRIENON MOOVDANSE invitait le public à rester jusqu’à tard dans la nuit afin de profiter du show des meilleurs pilotes FMX européens qui assuraient le spectacle.

Derrière le paravent de cette manifestation ludique désormais gravée dans le marbre des évènementiels du début de saison, les collaborateurs du groupe JEANNIN AUTOMOBILES purent eux-aussi goûter aux joies de cette soirée des plus sympathiques.

Juste avant que ne tombe la décision irrévocable d’annuler sine die le futur évènement sportif de l’Yonne (le 27 août), le travail réalisé en matière de communication et d’information autour de ce premier rendez-vous était très bien ficelé en amont. Au plan national, c’est l’agence de relations presse parisienne, spécialisée dans le domaine du sport, de la forme et du bien-être, BernasCOM, qui avait eu le privilège de décrocher le budget pour en assurer la promotion auprès de nos confrères. Aujourd’hui, les gestionnaires du dossier tombent des nues…

 PARIS : Chargée des relations avec les médias, Sovannah HIM ne cache pas son désappointement. « Je suis stupéfaite devant cette décision si soudaine et abrupte… confie-t-elle. Membre de l’équipe de cette agence de communication de la capitale, elle assurait la gestion du dossier « CRAZY RACE FESTIVAL » depuis près de quatre mois. Sans qu’il n’y ait la moindre difficulté dans le mode opératoire et le comportement avec la société organisatrice, « RUN IN THE WORLD ».

Mais, depuis ce lundi 27 août et la date de l’annulation de l’évènementiel icaunais, les choses ont pris une tournure bien différente.

« Nous n’avons plus aucun contact avec le donneur d’ordre de cette opération… ». Rien de surprenant à cela. Puisqu’un son de cloche identique carillonne auprès des partenaires économiques et des futurs participants grugés à la même enseigne.

Pourtant, les engagements de l’agence parisienne auront été tenus. Spécialiste des relations avec les médias nationaux et régionaux, et notamment la presse spécialisée dans le sport, la forme et le bien-être en France, BernasCOM devait sensibiliser plus de 350 journalistes à grand renfort de communiqués de presse, dévoilant dans le moindre détail les arcanes pratiques de cette première animation en terre de Bourgogne.

Une cinquantaine de nos confrères, intéressés par l’angle insolite de cette épreuve ludique, avait pris soin de relayer abondamment l’information. Peu, en revanche, manifestèrent l’envie de se rendre sur place les 07, 08 et 09 septembre à Champs-sur-Yonne, lieu de l’évènement.

Une grossière erreur de communication de l’organisateur…

Jugeant la méthode choisie par l’organisateur (une simple information délivrée par un e-mail) inadaptée à la situation, les professionnels de l’agence de RP parisienne s’interrogent depuis sur la méthode et les moyens à mettre en œuvre pour atténuer l’effet catastrophique engendré par cette absence de sérieux de leur client.

« Ce n’est pas la première fois qu’une manifestation évènementielle est annulée, poursuit Sovannah, mais là où c’est inédit pour nous, c’est la méthode impromptue adoptée par l’organisateur ! ».

Double problématique : BernasCOM devra raviver ces jours-ci ses nombreux contacts médiatiques pour apporter un explicatif (qu’elle n’a pas de manière officielle) justifiant l’arrêt définitif du projet. Le plus délicat sera de procéder à la gestion des influenceurs qui, à la suite de plusieurs jeux concours spécifiques, avaient remporté des prix à faire valoir sur place le jour de l’évènement dans l’Yonne. D’où des annulations de titre de transport (beaucoup venaient de Paris) et de nuitées dans les complexes de l’hôtellerie icaunaise en perspective…

Un préjudice global de 50 000 euros pour les partenaires…

Parmi ses tâches à exercer, l’agence parisienne n’assurait pas le suivi des inscriptions. Pourtant, une estimation a été avancée concernant le nombre de participants ayant été identifiés au 24 août 2018 : environ 500 personnes.

Bien trop peu pour les objectifs sans doute démesurés de l’organisateur, la société « RUN IN THE WORLD », qui tablait sur une présence physique de plus de 4 000 participants pour atteindre son seuil de rentabilité financière.

Page 1 sur 10
Bannière droite accueil