Que les amoureux des vieilles pierres et autres édifices chargés d’histoire se rassurent ! S’il est un des acteurs économiques du sérail à ne pas vouloir abandonner leurs causes de valorisation de ces monuments, c’est bien l’assureur mutualiste régional. Le président de la Fédération des caisses locales de l’Yonne Pascal MAUPOIS l’a confirmé : l’intensification du mécénat s’inscrit parmi les priorités du groupe…

 

AUXERRE : Acteur local et fier de l’être, le spécialiste de l’assurance et de la prévoyance ? Une nouvelle vision concernant le poids implicatif de GROUPAMA Paris Val-de-Loire sur l’un de ses territoires de prédilection (le département de l’Yonne) vient de prendre un nouveau relief avec le soutien de l’entreprise mutualiste au projet de réhabilitation du Vieux-Pont, emblème architectural de Pont-sur-Yonne.

L’ouvrage séculaire, datant du XVIIème siècle, bénéficiera, entre autres, des largesses financières de ce mécène très investi à la défense patrimoniale. Ce dernier a décidé d’injecter 25 000 euros dans le projet.

D’ailleurs, dans un entretien qu’il nous a accordé, le président de la Fédération des caisses locales de l’Yonne, Pascal MAUPOIS, confirme que « d’autres projets de revalorisation de bâtiments historiques dans l’Yonne sont déjà pointés dans le viseur du groupe ».

 

 

 

Heureux de participer à la restauration de ce pont, œuvre originelle de l’un des architectes favoris de Louis XIV, Pascal MAUPOIS rappelle que l’établissement mutualiste réalise cette typologie de projets lui permettant de raffermir son ancrage territorial.

L’une des précédentes réalisations où GROUPAMA était intervenu concerne le château de Saint-Fargeau et les travaux d’embellissement de la chambre à coucher de la Grande Mademoiselle, cousine germaine du Roi-Soleil.

Dans l’un des autres secteurs géographiques de sa compétence territoriale, les Yvelines, l’assureur a choisi de participer en 2015 à la sauvegarde du château de Monte-Cristo, la demeure de l’écrivain Alexandre DUMAS, devenant mécène de ce bijou architectural classé monument historique. Deux cent mille euros ont été alloués à ce projet de grande ampleur…

 

Thierry BRET

 

 

Le sport, au service de la cohésion sociale dans les quartiers ? Cette réalité se veut très pertinente pour l’Office Auxerrois de l’Habitat. D’ailleurs, la démarche, appliquée par l’OAH, ne date pas d’hier. La structure apporte son soutien aux associations dédiées. L’une d’entre elles, l’AJ Auxerre, a décidé d’aller encore plus loin. Offrant de multiples avantages aux locataires des quartiers et aux personnels de l’organisme…

 

AUXERRE : Depuis 2016, l’AJ Auxerre et l’Office Auxerrois de l’Habitat sont sur la même longueur d’onde ! Côté partenariat, il va de soi. Soutenue par le bailleur social de l’Yonne, l’AJA est l’un des acteurs clé de la politique de cohésion sociale déclinée par la pratique d’activités sportives que prône le gestionnaire des six mille logements auxerrois.

Logique que ces deux entités s’entendent à la perfection, comme l’a encore démontré la signature d’une convention de partenariat venant renforcer cet axe bilatéral mardi en fin d’après-midi. Un accord dont seront bénéficiaires les locataires sollicitant les services de l’organisme.

Plusieurs modules d’intervention figurent dans cette escarcelle faisant office de cadeaux de Noël bien avant l’heure. Dans le détail, l’accord prévoit la mise à disposition de plus d’une centaine de places offertes en tribune OAH (une nouveauté au niveau de la désignation d’une tribune à l’Abbé Deschamps) à chaque rencontre disputée par l’équipe fétiche de Ligue 2 à domicile.

En outre, la progéniture des résidents en location sera invitée à assister à un match de championnat au cours de la saison. Mais, ce n’est pas tout. Généreux, les dirigeants du club de football bourguignon proposeront, dès l’été 2022, entre le 14 juillet et le 15 août, à raison d’une fois par semaine, la venue d’enfants de locataires une journée entière au complexe sportif de l’AJA.

Là, ces derniers vivront une matinée exceptionnelle encadrée par les formateurs du club, avec au programme une séance d’entraînement des joueurs avant l’incontournable série d’autographes.

Les athlètes professionnels seront par ailleurs mobilisés lors de séances d’ateliers/animations dans le cadre de l’appartement pédagogique proposé par l’Office.

 

 

Un copieux menu qui ne s’arrête pas en si bon chemin !

 

Le 28 août sera consacrée à la Journée des partenaires, opération concoctée par l’Office Auxerrois de l’Habitat. L’évènement se déroulera dans le quartier des Brichères et verra la présence de l’AJ Auxerre.

Autre rendez-vous, non dénué d’intérêt : le tournoi de…football, où les familles des locataires s’affronteront sous le sceau de la convivialité avec le concours, au niveau de l’organisation de l’épreuve, du club où officie le coach Jean-Marc FURLAN, fier de cette initiative altruiste.

Mais, ce copieux menu ne s’arrête pas en si bon chemin. La convention entre les deux partenaires stipule que, lors des vacances de Toussaint et de Printemps, les jeunes pousses sportives des locataires auront l’heureuse opportunité d’assister à une séance d’entraînement des pensionnaires de Ligue 2, suivie d’un goûter et de dédicaces toujours très appréciées. Une animation qui se déroulera uniquement sur inscription pour son aspect logistique.

Précisons, enfin, que cet inventaire à la Prévert ne sera véritablement complet qu’avec les 20 % de remise offerte sur l’ensemble des produits dérivés du club achetés à la boutique officielle.

Ainsi que les 30 % de réduction applicables sur le prix des abonnements en tribune OAH, vendus dans le réseau de distribution officiel du club pour les locataires mais aussi pour le personnel de l’Office. Un bonheur ne venant jamais seul, sans doute…

 

Thierry BRET

 

 

L’excellence. Toujours et encore. Celle qui motive jusqu’au bout des ongles les jeunes candidats, prêts à en découdre avec eux-mêmes afin de mieux se surpasser lors des épreuves. Celle qui définit la prestigieuse sélection régionale des MAF, réunissant les cadors en herbe d’une profession qui fait recette dans la filière de l’hôtellerie : barman. Trois de ces jeunes gens ont touché le Graal. Fait de bronze, d’argent et d’or…

 

AUXERRE : Elle jubile Capucine VIGEL. La cheffe d’établissement du lycée des métiers Vauban dissimule à peine sa joie de se retrouver en pareille circonstance. Même derrière le masque qui lui recouvre une partie du visage.

Décerner des distinctions honorifiques ô combien méritées à de jeunes apprenants correspond à l’aboutissement de son projet pédagogique. Celui de la transmission du savoir-faire dans le respect des règles d’art.

L’occasion lui est donnée avec cette sélection régionale des MAF, les Meilleurs Apprentis de France. Face à elle, trois élèves qui suivent la mention complémentaire Bar.

 

 

Qu’on le retourne dans tous les sens tel un shaker qui une fois secoué préparerait une délicieuse boisson, le métier de barman séduit la jeune génération. Symbole de l’art de vivre, de la détente, du farniente, de l’entregent lorsque le verre servi accrédite une discussion professionnelle, déguster un breuvage entre amis, avec modération, constitue un plaisir très apprécié des Français.

Autant d’éléments attrayants qui ont dû conforter le choix de carrière de ces jeunes prodiges du club house ou de la nuit qui se prolonge sous une lumière tamisée !

Alors quand il s’agit de se plier aux exigences de l’exercice pour réaliser son chef d’œuvre liquide à faire savourer aux membres du jury, il faut répondre présent ! Analyse sensorielle à l’aveugle de six produits partenaire intégrant la composition d’un cocktail, test écrit, contrôle de verse sur des volumes définis, conception de cocktails classiques constituent le hors d’œuvre qui prépare au plat de résistance : la création d’un cocktail paré de sa décoration avec pour but de le commercialiser.

 

 

Des six candidats initiaux, trois finiront par concourir in fine. Et gravir l’Olympe ! Celui du MAF départemental. Mais aussi, le titre régional. Comme si un bonheur ne venait jamais seul.

A ce jeu-là, saluons Julie MARTIN qui a décroché le bronze dans les deux concours. Félicitons Eve LEBAILLY qui accroche à son palmarès l’argent au terme de ces deux concours. Et plaçons sur une orbite céleste, Erwan JEUILLY qui empoche les deux médailles or, obtenant de facto son billet pour la finale nationale de l’épreuve disputée à Paris.

Le jury, présidé par l’incontournable et sympathique Marc LABARDE, était constitué de l’ancien MAF 2016 Maître de service et arts de la table Sébastien CAVAILLES, le plus jeune maître d’hôtel plébiscité de France, Nicolas MICHAUD et Mélissa POULET pour l’enseignement ainsi qu’Anthony BRECHET, propriétaire du bar de l’Horloge à Avallon et Lucie SANTROT barmaid à l’hôtel de la Cloche à Dijon « MAF National 2019 », issus de la formation MC Bar du lycée. Un juste retour sur investissement, en somme !

 

Thierry BRET

 

 

 

 

Les masques ont fini par tomber. Il en est de même du couvre-feu. L’été frappe ses trois coups et entre en scène, avec comme chaque année, son lot d’activités ludiques, sportives ou culturelles. La ville d’Auxerre vient de dévoiler le calendrier des différentes manifestations qui rythmeront la saison estivale. Avec à la clé un programme à faire pâlir d’envie les « malheureux » partis bronzer sous d’autres latitudes !    

AUXERRE : Que l’on soit Auxerrois ou touriste de passage, il faudrait être d’esprit chagrin pour ne pas dénicher une activité, une visite ou un spectacle, à son goût, dans la liste exhaustive concoctée par la Ville et l’Office de Tourisme pour cet été.

Pour ouvrir le bal des festivités, et en attendant son retour espéré l’an prochain au Parc de l’Arbre Sec, le Festival CATALPA s’installe du 24 au 27 juin à l’abbaye Saint-Germain, dans le parc Paul-Bert et à l’Espacio Piscina. Une randonnée musicale via quatre jours de concerts gratuits à consommer sans modération aucune mais assis, masqués et sur réservation uniquement.

A peine les dernières notes envolées, place au théâtre, à la danse, à la musique classique et au jazz début juillet, avec le « 1,2,3…Festival ». Il se tiendra trois soirs durant à 20h30, sur l’esplanade du théâtre municipal. Annulé l’an passé pour cause de COVID, ce sera aussi du 01er juillet au 28 août, le retour de « Garçon la note ».

Autant de soirées estivales à déguster en terrasse, un cocktail musical là encore, entièrement gratuit, avec une programmation totalisant 45 rendez-vous sur Auxerre et l’Auxerrois ! Une nouveauté cette année, avec la ville de Chablis qui rejoint l’évènement. Comme chaque été, l’opération « Ô la belle toile ! » reprend du service pour des séances de cinéma en plein-air les jeudis soir à l’abbaye Saint-Germain. Avec, et c’est une première, deux soirées en périphérie, à Escolives-Sainte-Camille et Gurgy.

 

 

Les spectacles de rue tiennent le haut du pavé !

 

Place au théâtre de rue les 14 et 15 août prochain et au festival des Rues Barrées. Pas moins de dix compagnies et 32 représentations, gratuites et sans réservation, seront réparties dans différents lieux clos et ouverts de la ville (cours d’école, parkings…), pour des moments magiques rythmés par l’humour et la poésie.

Après le concert de clôture des Estivales de Puisaye en la cathédrale d’Auxerre, dimanche 22 août, ce sera au tour du festival des Arts de la Parole, à donner de la voix samedi 04 septembre dans le décor minéral de l’abbaye Saint-Germain : concours d’éloquence, théâtre, poésie, chanson seront de la partie, avec pour point d’orgue, un concert de la compositrice interprète Jeanne CHERHAL.

« Mens sana in corpore sano… » Et pour retrouver un esprit sain dans un corps sain, rendez-vous au parc de l’Arbre Sec du 08 juillet au 20 août, pour le « Green Stadium ». L’occasion pour les jeunes et adolescents l’après-midi et les adultes en soirée, de découvrir toute une palette de sports proposés par les associations et clubs de la ville : tir à l’arc, paddle, rugby, VTT, zumba, taïchi, yoga, ski nautique, athlétisme, sophrologie…

Les activités au programme sont multiples, avec plusieurs nouveautés cette année, comme le canoë-kayak, le beach tennis, le baptême de plongée ou l’aquagym. Une manifestation qui aura cette année pour fil conducteur, la convivialité et le bien-être pour tous.

Le stade nautique sera également de la partie, autour de l’opération « Savoir nager » : de l’éveil aquatique pour les 4/5 ans à l’apprentissage de la nage pour les plus de 6 ans. Sans oublier les cinq centres de loisirs, tous ouverts du 06 juillet au 06 août et jusqu’à la fin de l’été pour ceux des Brichères et de Sainte-Geneviève.

 

 

Découvrir les atouts touristiques de l'Auxerrois...

 

Labellisés « Pays d’Art et d’Histoire », Auxerre et l’Auxerrois regorgent d’atouts touristiques. Rien de mieux qu’une visite guidée pour en découvrir les trésors, que l’on soit touriste de passage ou habitant du cru. L’occasion cette année, outre les parcours classiques comme le tour de la ville en 80 minutes ou le circuit des plus belles maisons, de nouvelles expériences, comme ces visites entremêlant patrimoine et initiation au yoga.

Les villages viticoles ne sont pas en reste. Chaque mardi, l’oenobus permettra d’en découvrir les paysages et la fraîcheur bienvenue des caves un verre à la main (avec modération bien sûr). Un parcours qui conduira même cette année le visiteur, chaque jeudi, jusqu’à Chablis, en partenariat avec l’Office de Tourisme local.

 

 

Pour en savoir plus… :

www.ot-auxerre.fr

www.auxerre.fr

www.garcon-la-note.com

www.lesilex.fr/catalpafestival

www.auxerreletheatre.com

www.estivales-puisaye.com

 

Dominique BERNERD

 

Sur le papier, le programme se veut éclectique. Voire plutôt copieux à ingurgiter. Mais, au sortir de ces cinq journées d’immersion, prévues du 28 juin au 02 juillet, parmi les technologies virtuelles de la communication, nul ne pourra désormais ignorer le poids des e-mailings dans la relation clientèle, l’importance de Facebook en qualité de réseau social indispensable ou la pertinence des outils de cyber sécurité pour contrecarrer les plans machiavéliques des indélicats. Bienvenue à la Semaine du NUMERIC par webinaires interposés !

 

DIJON (Côte d’Or) : Le contenu de l’évènement est alléchant. Celles et ceux des entrepreneurs qui ne maîtrisaient pas encore toutes les subtilités du numérique ne seront pas déçus par tant de possibilités informatives.

Concoctée du 28 juin au 02 juillet par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne Franche-Comté, la Semaine du NUMERIC, déclinée par une série de webinaires, captera très certainement les intérêts. Notamment ceux des artisans qui en sont prioritairement la cible.

Ainsi, ces derniers pourront s’inscrire à loisir sur ces différentes plateformes informatives qui les inviteront à découvrir le paiement digital, les outils spécifiques aux professionnels de l’artisanat, le e-mailing et ses vertus relationnelles, les réseaux sociaux, Facebook et Instagram ou encore les outils protecteurs de cyber sécurité.

 

 

Cerise sur le gâteau : il y aura même un rendez-vous tout particulier auprès des artisans de l’automobile et de la moto. Ainsi qu’un focus apporté aux appels d’offres.

Bref, on peut retrouver l’intégralité de la programmation avant de s’inscrire à ces nombreux rendez-vous virtuels sur www.artisanat-bfc.fr/numeric.

Une semaine d’infos à consommer sans modération !

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil