Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Dans un pays du Sud-Est asiatique où le taux de croissance avoisine les 7 % du produit intérieur brut chaque année, il semble légitime lorsque l’on représente les intérêts de la France à l’international de s’y installer. Et de s’y développer de manière pérenne en jetant des passerelles sérieuses entre les deux nations. Ce sera chose faite de manière officielle le 12 septembre avec l’inauguration et le lancement de la nouvelle ligne fluviale conteneurisée reliant le port de GRON à Ho Chi Minh…

GRON: Effervescence à prévoir lors de la matinée du jeudi 12 septembre du côté de la zone portuaire de la commune périphérique de Sens. LOGI YONNE et à travers elle, sa nouvelle entité, LOGI VIETFRANCE, porteront sur les fonts baptismaux de la réussite la nouvelle ligne fluviale entre la France et le Vietnam.

Entrepreneur bourguignon que l’on ne présente plus, Didier MERCEY s’est installé en parallèle à Da Nang à l’automne 2018. Pour y essaimer et surtout y créer une structure novatrice, LOGI VIETFRANCE, qui aujourd’hui est à l’origine de ces points de convergence. Une passerelle unique entre la zone portuaire du Sénonais et l’un des secteurs les plus dynamiques du « dragon de l’Asie ».

Depuis la signature d’un accord de libre-échange avec Hanoï, l’Europe voit d’un très bon œil cette nouvelle relation commerciale pour son économie. Et tout particulièrement la France qui entretient depuis longtemps des liens privilégiés avec cette terre d’Asie du Sud-Est.

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste LEMOYNE assistera à la phase inaugurale de ce beau projet qui aura nécessité près de douze mois de réflexion et de mise en place.

Il sera accompagné de l’ambassadeur du Vietnam en France, Son excellence Thiep NGUYEN. Si le ministre originaire de l’Yonne expliquera les opportunités économiques entre les deux états, le diplomate insistera davantage sur les relations existantes entre ces deux partenaires, et de leurs relations qu’il qualifie de prometteuses et à fort potentiel.

Le président de la coopérative agricole YNOVAE, Laurent PONCET, abordera quant à lui le marché exponentiel qui résulte de ces liens d’amitié au beau fixe, notamment à propos de l’orge qui s’y écoule en conteneurs.

Marie-Louise FORT, présidente de la Communauté du Grand-Sénonais, commentera le chargement des premiers conteneurs à destination de l’Asie. Tout cela en présence des représentants de la ligne fluviale et réseau HAROPA à laquelle adhère le port de GRON depuis ses origines et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, partenaire idoine du développement de ce concept en réussite vers l’exportation.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Alors que l’Assemblée nationale a acté le report du vote du CETA, accord commercial conclu entre l’Union européenne et le Canada au 23 juillet prochain, plus de 70 organisations (notamment des ONG, associations de défense de l’environnement et acteurs agricoles)  mettent  en garde la représentation nationale sur ses effets néfastes sur le climat et nos filières agricoles. Présidente de l’exécutif en Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite DUFAY fait part de son avis par le biais de cette tribune…

TRIBUNE : Si cet accord devait être signé, c’est notre capacité à légiférer en matière environnementale, sociale et sanitaire qui se trouverait obérée alors que nous empoignons à peine le combat pour le climat.

L’institut VEBLEN et la Fondation Nicolas HULOT ont ainsi documenté les effets du CETA sur la hausse des émissions de gaz à effet de serre en totale contradiction avec l’Accord de Paris. Plus encore, par les conditions laxistes d’importation concédées, il organise la destruction des filières bovines françaises au profit du bœuf canadien, produit dans des conditions moins vertueuses (farines animales, activateurs de croissance, …) et insécurise notre alimentation.

Aujourd’hui, en examen au Sénat, c’est un troisième accord avec les pays d’Amérique du sud, le MERCOSUR, qui pourrait déstabiliser un peu plus notre agriculture. Avec l’importation massive de viandes et autres produits agricoles au bilan carbone catastrophique, à bas coût de salaire… quand nos éleveurs peinent à tirer un SMIC de leur exploitation.

Un risque de déstabilisation de nos territoires à vocation d’élevage…

Ce ne sont alors pas seulement les éleveurs qui pourraient en pâtir, mais les paysages, la biodiversité et toute une économie agricole, agro-alimentaire et rurale en déstabilisant des zones entières de nos territoires à vocation d’élevage.

La région Bourgogne-Franche-Comté, forte de ses atouts industriels et agricoles, limitrophe de la Suisse et au cœur de l’Europe, est un acteur éclairé du libre-échange gagnant-gagnant. 

Mon opposition, en tant que présidente de Région, à ces accords ne saurait donc être caricaturée comme du protectionnisme primaire.

Nous, acteurs locaux et élus de la Région Bourgogne-Franche-Comté, refusons que ces accords déséquilibrés sacrifient notre modèle agricole basé sur des exploitations familiales engagées en faveur des attentes sociétales de nos concitoyens (polyculture élevage,  prairie  permanente,  bien-être animal, niveau sanitaire exigeant, fermes de taille humaine, ...).

Nous refusons qu’une concurrence déloyale conduise au moins disant environnemental, social et sanitaire sous prétexte de libre-échange. Nous affirmons que le libre-échange doit être équilibré en imposant pour les produits importés la réciprocité des normes et les accords en vigueur dans les pays concernés.

J’appelle donc le gouvernement et nos parlementaires français et européens à remettre l’ouvrage sur le métier en étant à l’écoute des forces vives de la Nation.

Marie-Guite DUFAY


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Structure professionnelle vouée à la formation aux métiers de la sécurité et de la protection rapprochée, SF3PRO passe à la vitesse supérieure. Deux ans à peine après s’être constituée. Accueillie au sein du complexe EURIPOLE, le centre d’affaires en phase exponentielle en termes de croissance, la SAS de Philippe MERCHICA se dote d’une piste d’entraînement flambant neuve qui sera opérationnelle dès septembre. L’achat d’un terrain situé en zone des Vauguillettes auprès de la Communauté du Grand Sénonais devrait très vite s’amortir tant les marchés de cette TPE de service enregistrent de réelles évolutions…

SENS: Spécialiste de la protection physique des personnes, ce que l’on nomme communément la protection rapprochée, SF3PRO prépare un nouvel épisode de sa jeune carrière pourtant bien remplie. L’entité conduite par Philippe MERCHICA profitera d’ici peu des avantages d’une nouvelle infrastructure. Celle-ci devant compléter son siège social : une piste d’entraînement qui est phase terminale d’aménagement en zone des Vauguillettes.

Là, clients nationaux et internationaux de ce prestataire de services auront tout le loisir de s’aguerrir aux ultimes nouveautés en matière de protection. Agrée par le CNAPS, le Conseil national des activités privées de securité, l’entreprise emploie six collaborateurs. Elle multipliera désormais les initiatives en matière d’entraînement. Sur la nouvelle piste bitumée, des exercices de précision et techniques s’y dérouleront.

Une entreprise initialement basée à Paris...

Fondée dans la capitale de l’Hexagone, avec le concours d’un associé, Gilles APPRAHAMIAN, SF3PRO s’appuie sur l’expérience et la qualité professionnelles de free-lance. Nonobstant, l’ensemble de ces formateurs, aguerris aux techniques les plus évolutives de la protection, sont issues de la filière sécurité. Parfois, ce sont d’anciens policiers en reconversion. 

Soutenu financièrement par la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté, le centre de formation supportera in fine un investissement d’environ 150 000 euros pour rendre conforme sa piste d’entraînement à ses objectifs. Un site ô combien névralgique, désormais, servant à assurer le développement de la SAS.

Déclinant des offres cousues main aux besoins toujours renouvelés du marché, SF3PRO développe des prestations proches des entreprises et collectivités. Celles qui ont des attentes spécifiques pour leurs agents de protection en matière d’innovation pédagogique. 

Ainsi, le plateau formatif du Sénonais, officialisé en septembre, recevra des stages d’une durée appréciable à l’instar du CQP (Certificat de qualification professionnelle), propre aux métiers d’agents de la protection physique.

Outre le renouvellement des cartes professionnelles des agents déjà assermentés, l’entreprise de Philippe MERCHICA programme d’autres activités techniques : comme la sensibilisation au métier de conducteur de sécurité.

« On a développé également la gestion des risques et des conflits, notamment ceux liés à la menace terroriste, confie-t-il, et ce grâce à des modules spécifiques qui ont forgé notre savoir-faire…. ».

Et surtout la réputation d’une entreprise qui voit la sienne dépasser largement nos frontières…

Un article réalisé en partenariat

avec la Communauté du Grand Sénonais et la Ville de Sens…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

L’hôtellerie-restauration chinoise offre aujourd’hui le meilleur des accueils aux vins français dont ceux conçus en Bourgogne. Alors que le marché devient chaque année de plus en plus mature, il est ouvert largement aux produits de l’Hexagone. Bien implantés sur les circuits les plus valorisants de la grande capitale économique que représente la ville de Shanghai, les vins de l’Hexagone occupent une excellente première place en parts d’offres dans les établissements vantant les arts de vivre à la chinoise…Prometteur pour l’avenir, d’autant que les nectars bourguignons se hissent à une méritoire seconde position dans l’offre mondiale de ces établissements…

DIJON (Côte d’Or) : Les vins de Bourgogne jouissent d’une cote qui frise parfois l’insolence dans l’ex-Empire du Milieu ; et principalement dans la métropole emblématique que représente Shanghai. La ville tentaculaire dont la population croît à une vitesse exponentielle possède en son antre des milliers de lieux d’hébergement et de restauration. Attirant touristes et hommes d’affaires mais aussi une clientèle de résidents permanents.

L’année dernière, une étude fut menée auprès de 180 établissements. Une paille au vue de la potentialité offerte par la mégalopole. Toutefois, ses résultats furent déjà révélateurs sur l’appréciation des vins d’origine française auprès des consommateurs locaux. Représentant 43 % des parts de marché, les vins français arrivent en tête de l’offre mondiale. Ils sont servis dans 97 % des maisons hôtelières analysées. Quant aux vins issus des terroirs de la région bourguignonne, ils représentent 10 % de l’offre. 77 des établissements étudiés le servent régulièrement auprès de leur clientèle.

Les AOC de Chablis progressent dans la métropole chinoise…

Présentes dans 62 % des établissements référencés par cette étude, les AOC régionales de Bourgogne tirent plutôt bien leur épingle du jeu. Les AOC de Chablis sont référencées à hauteur de 46 % dans les restaurants et hôtels qui ont constitué ce panel. Elles se situent juste devant les AOC village et village premier cru de la Côte de Beaune, des vins qui restent stables avec 39 % d’offres.

L’enquête économique, conçue par UBIFRANCE, le Bureau interprofessionnel des Vins, GTI, les douanes et MIBD Market, permet de classifier également les appellations les plus appréciées par la clientèle de ces lieux d’hébergement et de restauration chinois.

Parmi les cinq appellations de Bourgogne, les plus présentes en blanc, pas de surprise : les nectars les plus classiques figurent dans le palmarès. Chablis, Bourgogne, Meursault, Chablis Premier Cru et Pouilly-Fuissé virent en tête. Son de cloche à l’unisson pour les rouges. Les grandes références offertes par la Bourgogne se retrouvent ainsi parmi les cinq meilleures ventes à Shanghai dans le cercle de la distribution/vente hôtelière : Bourgogne, Gevrey-Chambertin, Nuits-Saint-Georges, Nuits Saint-Georges Premier cru et Mercurey.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Grâce au précieux concours de son partenaire local, la société commissionnaire de transport ASIA TRANS, la filiale asiatique de l’exploitant du Port de GRON, LOGI YONNE, est officiellement opérationnelle depuis le 04 avril. Soit sept mois après le début de son implantation dans ce pays qui est à l’aube de nouvelles perspectives économiques. C’est sur le site de DA NANG, au centre du Vietnam, que l’entrepreneur Icaunais Didier MERCEY a choisi d’installer sa nouvelle infrastructure pour y vivre un projet ambitieux. Celui-ci lui tenait à cœur depuis longtemps : rayonner commercialement au plus près des états de l’ASEAN (Sud-est de l’Asie) et de l’Australie…

GRON : Portée sur les fonts baptismaux depuis septembre, l’entité entrepreneuriale LOGI VIET France, implantée au cœur du Vietnam, est fonctionnelle au plan juridique et administratif depuis le 04 avril, date de son enregistrement officiel.

Sept mois après sa phase préparatoire lui permettant d’exercer dans ce pays du Sud-Est asiatique, la licence est désormais reconnue comme telle. 81 % de ses parts reviennent à la société mère, LOGI YONNE, qui exploite le site portuaire de GRON, dans le Sénonais.

Le tour de table constitutif de la jeune entité a permis au partenaire local, le commissionnaire de transport ASIAN TRANS d’intégrer le capital de la structure à hauteur de 12 %.

Adhérente de la Chambre de commerce et d’industrie française présente au Vietnam, LOGI VIET France a pour objectif de rayonner de manière influente vers les marchés exponentiels que représentent les états membres de l’ASEAN. Une zone de libres échanges communautaires comprenant dix pays en pleine croissance dont la Malaisie, Singapour, l’Indonésie, les Philippines, le Cambodge, la Thaïlande ou encore le Laos. Naturellement, le Vietnam est l’un de ses membres actifs depuis 1995.

milieu articles

Les premières recrues arrivent en mai…

Les démarches commerciales, déjà initiées, portent leurs fruits. Notamment dans le domaine de l’agro-alimentaire. Une aubaine pour le tout nouvel outil de Didier MERCEY qui n’a pas hésité à emmener avec lui, son épouse et ses deux enfants, pour vivre à DA NANG dès l’automne.

La circulation des containers entre la France (le Port de GRON) et le Vietnam intègre également ces priorités. Les premiers contrats viennent d’être signés. Ils vont permettre d’accroître le potentiel relationnel et commercial entre ces deux contrées, celles du Sénonais et la province de DA NANG.

Dès le mois de mai, le patron de LOGI VIET France procédera à des recrutements au sein de la structure. De jeunes diplômés qui devront parfaitement bien maîtrisés le français et l’anglais. Deux postes sont à pourvoir pour assurer le développement et les besoins administratifs de l’entreprise. Celle-ci devrait étendre sa zone de chalandise au cours de ces prochains mois.

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil