Hospitalisé depuis une semaine au CHU de Montpellier pour de sérieux problèmes cardio-respiratoires, l’ancien portier de l’AJ Auxerre n’a malheureusement pas survécu à cette épreuve malgré les soins prodigués. L’annonce de ce décès prématuré (l’ex-titulaire de l’équipe de France était seulement âgé de 58 ans) a plongé le monde footballistique dans une tristesse sans fin.

AUXERRE : Personne n’avait envisagé le pire à l’annonce de cette nouvelle. Pourtant, depuis quelques jours, celles et ceux qui suivaient encore le parcours exemplaire de l’ancien gardien de l’équipe d’Auxerre tremblaient pour sa santé en espérant des jours meilleurs.

Las, la triste dépêche est tombée avec toute sa froideur et son indicible vérité : Bruno MARTINI n’aura pas survécu à cet accident cardio-respiratoire qui l’avait conduit le 12 octobre dernier dans le service de réanimation de l’hôpital Arnaud de Villeneuve de Montpellier, ville qu’il avait pris en affection.

Directeur-adjoint du centre de formation du MHSC, club de l’élite à l’estampille de la famille NICOLIN, le natif de Nevers avait été pris d’une alerte cardiaque ce fameux lundi en début d’après-midi alors qu’il se trouvait au centre d’entraînement. On connaît malheureusement l’épilogue fatal à l’issue si tragique…

C’est en 1995 que le professionnel bourguignon avait posé ses valises dans l’Hérault. Il y joua encore quatre saisons après avoir été révélé et formé à Auxerre dans les années 80. Sous l’égide d’un certain coach au nom emblématique de Guy ROUX.

Vainqueur de la Coupe de France en 1994 (précisément face à Montpellier), Bruno MARTINI avait endossé la vêture de l’ultime défenseur lors de multiples rencontres européennes en Coupe de l’UEFA, dont la fameuse demi-finale perdue face au Borussia Dortmund.

Il fut le gardien titulaire des Bleus entre 1987 et 1996, avec trente-et-une sélections. Parmi ses autres faits d’arme, son rôle joué dans l’encadrement de la direction technique nationale où durant une décennie il inculquera sa science et sa passion aux gardiens tricolores.

Il y a deux mois, Bruno MARTINI était revenu en terre icaunaise à l’occasion de l’hommage solennel rendu à Jean-Claude HAMEL, l’ancien président de l’AJ Auxerre disparu en début d’année avec lequel il entretenait toujours des relations d’amitié. Une dernière pirouette et un au revoir définitif qui plongent les amoureux de ce sport mais aussi les autres dans une tristesse abyssale…

 

 

 

 

 

 

 

Pendant la crise sanitaire, les formations se poursuivent ! C’est en substance le message fort qu’a voulu délivrer la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne aux entrepreneurs ayant soif de connaissances. Onze d’entre eux ont assisté le 15 octobre à la présentation de quatre nouveaux cycles pédagogiques proposés par les services ad hoc de l’organisme consulaire…

AUXERRE : Présentées et dispensées par Loïc CHEVALLARD, partenaire de la CCI de l’Yonne, ces formations se veulent avant tout pratico-pratiques avec des exercices et astuces à utiliser au quotidien pour faciliter la vie des chefs d’entreprise.

Créateur de sa société « ADN Potentiel », ce coach certifié auprès des managers et dirigeants a pour devise professionnelle : « prendre soin de soi, pour prendre soin de son entreprise… ».

Il compte apporter des réponses précises à son public autour de quatre modules ayant pour items la performance durable, la maîtrise du temps, l’adoption de la résilience pour surmonter les difficultés ou encore la déconnexion du manager.

Dans la première thématique, le sachant expliquera comment cultiver son énergie pour être durablement performant et booster sa santé et vitalité malgré des journées bien remplies. Il suffit pour cela d’adopter de nouvelles pratiques pour récupérer de l’énergie autant au quotidien qu’en période propice au « coup de mou » ! L’autohypnose, la respiration ventrale mais aussi une bonne hygiène de vie contribuent à cela. Des items qui seront abordés durant ce module.

Pensé avant tout pour aider les entrepreneurs à sortir la tête hors de l’eau, ce cours fait aussi allusion aux règles qui changent au fil des jours en cette période inédite, où toutes les prévisions peuvent tomber à l’eau du jour au lendemain.

Loïc CHEVALLARD proposera des exercices et astuces pour savoir surmonter les difficultés et ce, sans sacrifier sa santé et/ou sa vie privée.

 

 

Maîtrise du temps et déconnexion des nouvelles technologies…

 

Le second volet se rapportera à la procrastination en matière de maîtrise du temps. Celles et ceux qui ont la sensation de courir après le temps ou de toujours remettre à plus tard ce que l’on veut concevoir le jour même seront les bienvenus dans ce cycle. Avec son lot de petits conseils grâce à la mise en place d’une routine de vingt-et-un jours à la demande de certains participants.

Le troisième thème concernera la résilience pour surmonter les difficultés. Par résilience, on entend la capacité à pouvoir y faire face. Le coach fera découvrir à son auditoire trois étapes simples pour transformer les échecs en réussite. Une recette à appliquer aussi bien dans le domaine professionnel que dans l’existence ordinaire.

Il sera également question de « management déconnecté » dans le quatrième chapitre de ce parcours. A réserver pour celles et ceux qui ne peuvent jamais décrocher du travail que ce soit par les actes ou dans la pensée.

Cibles prioritaires visées : le téléphone portable et les boîtes mail ! L’orateur apportera des éléments de réponse pour déterminer l’usage précis des outils numériques tout en identifiant les dérives.

 

En savoir plus :

 

Ces quatre modules se dérouleront lors de sessions proposées les 17 et 19 novembre, ainsi que les 01 et 03 décembre à la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, au 26 de la rue Etienne Dolet à Auxerre.

Renseignements et inscriptions auprès de Jean-Pierre LANTERNIER, responsable de la formation à la CCI au 03.86.49.40.92.

Maryline GANDON

 

 

Sur ses fonds propres, l’opérateur de télécommunication déploie la fibre optique jusqu’au logement mais aussi dans les entreprises. En installant deux armoires optiques dans la localité périphérique d’Auxerre, ORANGE offre la possibilité à 330 foyers et entreprises d’être reliés au monde via la connexion optimale…

AUGY : Un « PMZ » pourrait presque s’apparenter au plan de la symbolique à la partie immergée d’un iceberg. Peu de chose à découvrir en surface, en vérité et les quatre-vingt-dix pour cent du contenu le plus intéressant étant positionnés sous la ligne de flottaison. Invisible à l’œil nu !

Ces fameux « points de mutualisation de la zone » de raccordement (c’est-à-dire les petites armoires métalliques qui bordent certaines rues des localités connectées) sont les seuls et uniques éléments visibles à ce jour qui évoquent la présence de la fibre optique dans une commune ou dans un quartier d’une agglomération urbaine.

Le 16 octobre dernier, sous la bise glaciale d’un zéphyr virevoltant, entre deux vols hésitants mais progressifs de grues dans le ciel, a été inaugurée dans la localité sise au sud-ouest d’Auxerre l’une de ces composantes au demeurant essentielles à la propagation de cette technologie.

Implantée allée des Vignes (un clin d’œil sympa au niveau de la sémantique aux vignobles environnants !), cette ossature métallique constitue l’une des deux armoires placées par l’opérateur de télécommunication engagé sur ce déploiement, à savoir ORANGE.

 

 

Un précieux fil d’Ariane dont plus personne ne pourrait se passer…

 

La fibre s’y déploie à l’instar d’une vingtaine d’autres communes du département de l’Yonne. Dans la seule communauté d’agglomération de l’Auxerrois, plus de 28 000 foyers et entreprises bénéficient déjà du très haut débit. Un déploiement qui tient toutes ses promesses en termes de réactivité et d’efficience. Il est réalisé à partir des propres deniers (les fonds propres) du leader international sur la fibre optique.

Stratégiquement, le schéma opérationnel est plutôt bien huilé. L’essor de ce réseau au modernisme stupéfiant quant à ses capacités techniques repose sur différentes strates : les études, conçues en coordination avec les équipes municipales, l’installation des fameuses armoires avant que ne soit posée la fibre dans les fourreaux de génie civil existants.

Puis, de manière progressive, ce précieux fil d’Ariane reliant l’usager au monde du numérique est déployé devant les habitations individuelles, à l’intérieur des immeubles pour pouvoir pénétrer dans chaque logement, dans les collectivités sans omettre les entreprises.

Bref, tout le monde est concerné par l’éligibilité à ce mode révolutionnaire de communication numérique. A ce jour, 69 % des foyers et locaux professionnels de la bourgade disposent de ce merveilleux sésame dont nul ne pourrait se passer désormais, après y avoir goûté !

Une fois les délais réglementaires observés, la fibre devient disponible à la commercialisation par tous les fournisseurs d’accès Internet. Naturellement, ORANGE y abat sa propre carte commerciale mais pas seulement puisque les trois autres opérateurs historiques peuvent aussi cofinancer ce nouveau réseau.

 

 

9 milliards d'euros injectés pour équiper 3 600 communes...

 

C’est le cas, en l’état, de Free dont les jarretières rouges (les gaines dans lesquelles passent la fibre) sont visibles à l’intérieur des armoires. Celles-ci restant toutefois à forte dominante orange, pour le moment.

Responsable technique chez ORANGE, Patrice DOS SANTOS expliquera à ses interlocuteurs, en l’occurrence l’édile d’Augy Nicolas BRIOLLAND, à l’écoute, et l’un de ses adjoints les finesses pratico-pratiques de ce support technologique dont beaucoup espèrent l’arrivée à leur domicile.

Rappelons pour mémoire que la fibre optique équivaut à pouvoir accéder à une nouvelle dimension de partage de données, de divertissements comme le streaming vidéo, les contenus Ultra Haute Définition, le stockage sur le cloud, le son de haute définition ou la caméra à 360° !

Depuis le discours prononcé par le président de la République lors de la conférence nationale des Territoires le 17 juillet 2017, tout doit être mis en place pour que la couverture en haut débit soit finalisée d’ici la fin 2020 en France ; il en est de même pour le très haut  débit pour tous avant le terme de 2022.

Ayant injecté 9 milliards d’euros pour couvrir 3 600 communes à l’échelle de l’Hexagone, ORANGE a fait de ce challenge sa principale priorité. Un défi motivant qui aura eu des répercussions heureuses au niveau de l’emploi avec la création de près de 15 000 postes parmi cet écosystème en pleine expansion.

 

 

En savoir plus :

Pour connaître l’éligibilité du foyer ou du site professionnel, ORANGE met en ligne une carte de couverture sur la référence suivante : reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre

Dès que l’adresse apparaît éligible, il est possible de contacter librement le fournisseur d’accès Internet de son choix. Et pour être informé à chaque étape du déploiement, jusqu’au raccordement, il est possible de s’inscrire sur le site…

Thierry BRET

 

Les élus auxerrois se retrouveront devant le parvis de l’hôtel de ville ce mercredi en fin d’après-midi à 18h00. Ils y marqueront un témoignage de respect et de compassion à la mémoire du professeur d’histoire/géographie, lâchement assassiné, alors que ce dernier n’avait fait que son devoir : celui d’enseigner et d’éveiller les consciences…

AUXERRE: Spontanément, plusieurs élus du conseil municipal de la capitale de l’Yonne dont ceux de l’opposition s’étaient rapprochés le 18 octobre de l’édile en place Crescent MARAULT.

Le sollicitant pour que soit organisé dès que possible un rassemblement afin de commémorer la mémoire du malheureux professeur des collèges, tragiquement disparu en fin de semaine dernière à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

La conjoncture sanitaire de l’instant aura nécessité une réaction immédiate du maire/président de l’Agglomération auprès des services de la préfecture. Et tout particulièrement auprès du préfet Henri PREVOST alors que l’interdiction de se réunir à plus de six personnes est entrée en vigueur depuis soixante-douze heures dans l’Yonne.

Devant la teneur émotionnelle de cet hommage, le haut-fonctionnaire de l’Etat ne pouvait refuser au maire la tenue de cette commémoration. Elle se déclinera donc devant le parvis de l’hôtel de ville à partir de 18 heures. 

Toutefois, COVID-19 oblige, aucun discours n’y sera prononcé par le représentant officiel de la Ville.

La cérémonie protocolaire se cantonnera stricto sensu à l’observation d’une minute de silence. Le temps de donner de la solennité à ce triste rassemblement.

Un trop court instant, il est vrai, en mémoire d’un homme, promu au grade de commandeur de la Légion d’Honneur et aux Palmes académiques, dont la volonté à vouloir éduquer à tout prix la jeune génération demeurera à jamais éternelle...

 

Générosité et altruisme au Conseil départemental de l’Yonne. Les élus ont approuvé à l’unanimité le versement d’une subvention exceptionnelle de dix mille euros au bénéfice du Département des Alpes-Maritimes. Un geste haut en symbole et fort en solidarité après les ravages occasionnés par la tempête Alex il y a quelques jours…

AUXERRE : Le Conseil départemental de l’Yonne ne pouvait pas rester insensible au drame vécu par le territoire méridional après le passage de la tempête Alex, début octobre. Une dépression qui a engendré une série de catastrophes en cascade dans le Parc naturel du Mercantour, ôtant la vie à une vingtaine de personnes dont plusieurs représentants des sapeurs-pompiers et des forces de l’ordre.

Lors de la commission permanente du 16 octobre, Patrick GENDRAUD, ému par la situation, a proposé au vote une subvention exceptionnelle s’élevant à dix mille euros au bénéfice de ce territoire du Sud-Est de l’Hexagone, particulièrement touché.

 

 

Une proposition salvatrice qui a été adoptée de manière unanime par les élus de la vénérable institution.

Une aide précieuse dont profitera le président du département des Alpes-Maritimes, Charles-Anges GINESY, dont la collectivité est pleinement investie dans la gestion des conséquences de cette grave catastrophe naturelle…

 

Articles

Bannière droite accueil