La semaine 51 par monts et par mots… : la fête du pull le plus moche de Noël prend ses marques dans l’Hexagone

« Le concours du pull le plus moche de Noël aurait-il vocation de relancer l’activité économique des commerces indépendants qui souffrent de la crise sanitaire ? En tout cas, le phénomène nous vient d’Outre-Atlantique et semble perdurer sur les réseaux sociaux depuis quelques temps… ». « Le concours du pull le plus moche de Noël aurait-il vocation de relancer l’activité économique des commerces indépendants qui souffrent de la crise sanitaire ? En tout cas, le phénomène nous vient d’Outre-Atlantique et semble perdurer sur les réseaux sociaux depuis quelques temps… ». Crédits Photos : Dominique BERNERD et D.R.

A l’instar d’Halloween et d’autres traditions typiques propres à la culture américaine, le concours des pulls les plus moches de Noël déboule cette année sur les réseaux sociaux et dans les entreprises ! Chacun se prêtant au jeu de s’affubler ici avec un vêtement aux coloris criards, là avec le nez rouge d’un renne qui ornemente le paletot. Bref jusqu’à quand devrons-nous nous conformer à reproduire tout ce vient d’Outre-Atlantique. Du meilleur au pire ?!

 

BILLET :

 

Lundi

 

Ainsi, la première dame serait une femme transgenre ! Une fake news largement propagée depuis plusieurs semaines dans le milieu de la facho sphère contre laquelle Brigitte MACRON a décidé de porter plainte. Ses auteurs auraient pu aller plus loin dans l’infox et affirmer que, compte tenu d’une troublante ressemblance physique, le président n’était autre que l’avatar du regretté Boris VIAN… Jouant beaucoup moins bien que lui de la trompette, mais passé maître dans la pratique du pipeau selon ses détracteurs !

 

Mardi 

 

Un ancien ministre de l’Intérieur embastillé à la Santé comme le premier délinquant venu ! Claude GUEANT dort depuis derrière les barreaux après sa condamnation définitive à deux ans de prison dont un an ferme en 2019 pour « détournement de fonds publics ». Celui qui fut directeur général de la police nationale dans les années 90 et ancien secrétaire général de l’Elysée semble pourtant un parangon de vertu en matière économique si l’on en juge par ce qu’a révélé l’enquête : pas plus de 800 euros retirés en liquide de ses comptes bancaires entre 2003 et 2012, soit moins de dix euros par mois ! Un marchand d’art hors pair également, lui qui a réussi à vendre pour la modique somme de 500 000 euros deux croûtes d’un obscur peintre flamand du XVIIème siècle, évaluées dix fois moins, à un avocat malaisien agissant pour le compte d’un homme d’affaires Saoudien… Sous la présidence de Nicolas SARKOZY, Claude GUEANT était surnommé le « Cardinal », un titre qui aujourd’hui sent le soufre et la damnation !

 

Mercredi 

 

Plus d’une centaine d’agriculteurs manifestant devant le Conseil d’Etat pour protester contre l’exigence de renforcement des règles sur les distances d’épandages des pesticides, plusieurs syndicats cheminots appelant à la grève pour les trois week-ends des vacances, la police municipale de Paris qui, à l’appel d’une intersyndicale arrête le travail après seulement deux mois d’existence…pas de doute, l’on s’approche doucement d’un retour à la normale, le virus n’en a plus pour longtemps !

 

 

Jeudi

Depuis plusieurs mois, les rédactions sont sur le pied de guerre. Les spécialistes de la chose politique calculent, évaluent, présument, imaginent, supputent… Emmanuel MACRON sera-t-il candidat à sa succession ? Un faux suspens que l’actuel président persiste à entretenir après son one-man-show de deux heures sur TF1, où il n’a pu s’empêcher de préciser, un sourire gourmand aux lèvres, que « de toute évidence », il avait « de l’ambition pour le pays au-delà du mois d’avril prochain ». Comprenne qui voudra !

 

Vendredi

 

Après le Père Noël aux couleurs « coca-colonisées », après Halloween, après la « Baby shower » ou fête d’avant naissance, une tradition venue de l’autre côté de l’Atlantique s’installe petit à petit en France : la « fête du pull moche de Noël » ou « ugly Christmas sweater party ». Devenue au fil d’une décennie, un incontournable des festivités de fin d’année au bureau ou entre amis. Plus c’est moche, plus ça gratte, plus ça clignote, plus ça trash, mieux c’est ! A force de nous envoyer le pire, l’Amérique ne va pas tarder à nous convertir au « trumpisme » et donner des idées à certains candidats de la prochaine présidentielle… Comment ? C’est déjà fait ?

 

 

Samedi

 

Ils sont encore quelques irréductibles à défiler chaque samedi dans les rues d’Auxerre. Antivax, anti pass, anti Macron, anti tout… Pas nécessairement des complotistes aux théories fumeuses, mais portant haut et fort une parole forgée de leur seule vérité et pour unique croyance leurs certitudes. Ils ont fini par me convaincre ! Ne sachant pas de quoi étaient faits les pneus de ma voiture, je roulerai désormais sur les jantes ! Sceptique aussi sur la composition de l’atmosphère, j’arrête de respirer !

 

 

Dimanche

 

Les subtilités de la langue française ont un charme forcément désuet pour qui pratique plusieurs fois par jour du bout de ses doigts, le « langage texto ». Cette enseigne auxerroise dédiée à la vente de fruits et légumes a semble-t-il confondu impératif et infinitif, usant de l’adage bien connu, « plus c’est gros, plus ça passe » !

 

Dominique BERNERD

 

Articles

Bannière droite accueil