La semaine 01 par monts et par mots… : des masques comme un air de déjà vu, jusqu’à la nausée !

« Des masques, encore des masques, toujours des masques, « ad aeternam », « ad nauseam »… ! Reste la maxime de la semaine à méditer à bien des égards : « Offre un sourire à un inconnu, l’inconnu te sourira »… ». « Des masques, encore des masques, toujours des masques, « ad aeternam », « ad nauseam »… ! Reste la maxime de la semaine à méditer à bien des égards : « Offre un sourire à un inconnu, l’inconnu te sourira »… ». Crédit Photos : Dominique BERNERD et D.R.

Insatiables Français ! Ils font la fine bouche côté vaccinal, hésitant sur le choix de la troisième dose et son antidote approprié alors que dans le même temps seulement 11 % de la population africaine a bénéficié d’une piqûre pour tenter de juguler le mal. Nous sommes des enfants gâtés, bien cachés derrière notre masque. Pour l’éternité ?

 

BILLET :

 

Lundi

 

Il y a tout juste un an, Mauricette, 78 ans au compteur, entrait dans l’Histoire, première personne vaccinée contre la COVID-19 en France. Un quart d’heure de gloire retransmis en direct par toutes les chaînes d’information en continu. Ce dimanche-là, 175 décès supplémentaires avaient été enregistrés en 24 heures, pour un total de 24 620 patients hospitalisés. Le couvre-feu était de mise et la fermeture des bars et restaurants maintenue, de même que tous les lieux culturels. Une fin d’année de crise partagée entre la crainte d’une troisième vague et l’espoir né de ce début de campagne vaccinale. Un an plus tard, alors que 90 % de la population majeure en France est désormais vaccinée, seulement 11 % de la population africaine a pu bénéficier d’au moins une dose et sans possibilité aucune bien sûr, de faire la fine bouche en privilégiant telle technique par rapport à une autre. Nous sommes des enfants gâtés mais ne le savons pas…

 

 

Mardi 

 

Il était le visage du mouvement anti-apartheid le plus connu après Nelson MANDELA. Disparu à l’âge de 90 ans, l’archevêque anglican Desmond TUTU était de tous les combats : dénonçant le régime ségrégationniste et inégalitaire en vigueur en Afrique du Sud jusqu’au début des années 90, luttant contre le réchauffement climatique et les dérives du gouvernement de l’ANC, pour le droit à l’euthanasie, ou la défense des communautés Gay et LGBT… L’ancien président de la commission Vérité et Réconciliation, connu pour son franc parlé et son intégrité, était devenu de son vivant l’icône et l’autorité morale de la nation Arc en Ciel, récompensé en 1984 par le Prix Nobel de la Paix. Saluons la mémoire d’un homme de bien, doté d’une vision chrétienne humaniste aux antipodes des crimes commis par certains dans le cadre de leur mission religieuse.

 

Mercredi 

Suite aux annonces de Jean CASTEX, interdiction de boire ou manger dans les salles obscures et théâtres pour une période de trois semaines ! Si la vente de pop-corn et autres friandises fait le bonheur des propriétaires de salles, une telle mesure ne pourra que ravir toutes les personnes atteintes de misophonie (j’en suis !). Non ce n’est pas une maladie honteuse ! Mais, le syndrome de ceux pour qui la mastication d’un seau de pop-corn par son voisin cinéphile pendant tout le temps de la séance, s’apparente à une véritable torture ! Merci monsieur le Premier ministre et merci au variant OMICRON grâce à qui je vois enfin se réaliser mon rêve : interdire la bouffe au cinéma !

 

 

 

Jeudi

 

L’ouvrage fait plus de 700 pages et s’intitule « Anéantir ». Un titre en osmose avec le climat passablement anxiogène que nous vivons depuis bientôt deux ans et au secret bien gardé puisque les médias avaient interdiction d’en parler avant ce jour. Michel HOUELLEBECQ le plus punk des écrivains français a encore frappé, passé maître dans l’art de décrire les angoisses existentielles de personnages qui lui ressemblent un peu. Prophète désabusé et nihiliste forcené, le prix Goncourt 2010 fera comme à son habitude un carton dans le monde éditorial, avec un premier tirage annoncé à 300 000 exemplaires, faisant de lui l’un des auteurs contemporains les plus vendus et les plus attendus. Pas mal pour quelqu’un qui fuit les médias et ne donne plus d’interviews depuis des années… Nul doute que parmi les candidats à la course présidentielle, nombreux sont ceux prêts à signer un chèque en blanc pour un tel plébiscite !

 

 

Vendredi

 

Il suffit d’un rien parfois pour redonner quelques couleurs à un matin de grisaille. Comme ce distributeur de sourires, croisé en chemin sur un panneau d’affichage au coin d’une rue à Auxerre. Une initiative altruiste et bienveillante à saluer comme il se soit et à rapprocher de ce proverbe maure : « Offre un sourire à un inconnu, l’inconnu te sourira »…

 

Samedi

 

La formule est consacrée et résonne telle un mantra en ce premier jour de janvier, « Bonne année, bonne santé » ! On appuie sur le bouton reset, on efface tout et on avance, empli de bonnes résolutions. Mais l’actualité nous renvoie un jour sans fin, à l’éternel recommencement : déjà trois féminicides enregistrés et plus de 800 voitures brûlées durant la nuit de la Saint-Sylvestre, un variant qui n’en finit pas de se répandre, un ZEMMOUR qui ne cesse de l’imiter, des candidats qui polémiquent… Comme un petit air de déjà vu, mais qu’importe, faites le plein de positif en ce début d’année ! Euh…, en fait, non ! Pas trop de positif !

 

 

Dimanche


Dimanche 02 janvier 2033… : « Mamie, mamie, c’est quoi un bisou ? ». C’était bon, c’était chaud, c’était avant… « Mamie, mamie, c’est quoi un câlin ? ». C’était doux et caressant, si tendre que cela aidait à porter le monde. Maintenant, remets ton masque, tu as fini de dîner, il est l’heure d’aller au dodo…

 

Dominique BERNERD

 

Articles

Bannière droite accueil