La semaine 40 par monts et par mots… : histoire d’ego entre enfants gâtés du football et infâme scandale chez les religieux

« Une absence de prénom et de fonction lourde de signification sur ce document. Mais, où sont passés Juliette et son Roméo qui ne peuvent se retrouver sur ce balcon délabré !…Enfin, qui va payer pour les victimes des actes de violences sexuelles sur les enfants que l’Eglise n’assume pas ? ». « Une absence de prénom et de fonction lourde de signification sur ce document. Mais, où sont passés Juliette et son Roméo qui ne peuvent se retrouver sur ce balcon délabré !…Enfin, qui va payer pour les victimes des actes de violences sexuelles sur les enfants que l’Eglise n’assume pas ? ». Crédit Photos : Dominique BERNERD.

Voilà encore une semaine épique côté nouvelles qui font et défont ce monde dans lequel nous nous mouvons. « Et si Dieu n’existait pas ? » s’interrogeait Alain SOUCHON dans un texte. En tout cas, s’il existe ce n’est pas le purgatoire qui attend les prêtres pédophiles de France mais bel et bien l’Enfer. En aller simple direct avec un billet de première classe…

 

BILLET : Lundi : lors de sa venue à Auxerre la semaine dernière dans le cadre des « Rendez-vous pour la France », l’ancien premier ministre Manuel VALLS a rappelé, tout en souhaitant revenir dans le débat public en participant à ce type de débats, qu’il ne serait pas candidat aux prochaines présidentielles et laisserait les prétendants à la fonction suprême « s’ébrouer » entre eux. Avant de ponctuer par ces mots : « j’ai surtout conscience du ridicule… » Un aveu de lucidité, dont nombre de candidats potentiels feraient bien de s’inspirer… 

Mardi

La Terre a failli s’arrêter de tourner hier soir… Facebook tousse et c’est toute la planète qui éternue ! Adieu Instagram, Messenger et autre WhatsApp. La panne aura duré sept longues heures au total et a touché plus de trois milliards d’utilisateurs. La panique à Dubaï avec des influenceurs (ses) prêts à se jeter par la fenêtre ! Certains usagers ont par dépit éteint leur ordinateur et sont allés toquer à la porte de leur voisin (e) pour les inviter à prendre un verre… Quelle horreur ! Tout est rentré dans l’ordre le lendemain, mais la panne géante aura néanmoins fait perdre en quelques heures plus de 6 milliards de dollars à Mark ZUCKERBERG. Que l’on se rassure, il lui en reste encore plus de 115 milliards !

 

 

Mercredi

Les boutiques vides sont légion dans le centre-ville auxerrois. La municipalité a eu l’idée originale de masquer la nudité de certains locaux en y installant des photos grand format de lieux emblématiques d’Auxerre ou de l’Yonne. Légendées pour la plupart par des citations ou extraits de livres d’écrivains, comme Henri Miller, Jean de la Fontaine, Guillaume Apollinaire ou Emmanuel Carrère. L’on y trouve aussi une déclaration faite par le président Mitterrand lors de sa venue à Auxerre en novembre 1986.

Avec pour seul paraphe, son nom de famille, sans prénom ni rappel de sa fonction. La politique a sans doute des règles qui priment sur la bienséance, mais il eut été élégant d’y déroger. Si ce n’est pour les 16 millions de Français ayant voté pour lui au second tour de la présidentielle en 1988, au moins par respect de la République et de ses institutions… 

 

 

Jeudi

Il était attendu mais n’en a pas moins déclenché un tsunami de par les chiffres annoncés : le rapport Sauvé fait état d’au moins 216 000 mineurs victimes d’abus sexuels perpétrés par des hommes d’église depuis 1950. L’on estime même que leur nombre atteint les 330 000 en rajoutant les agresseurs laïcs. Douze par jour ! Faisant de l’Eglise l’institution où les violences sexuelles ont été le plus nombreuses en 70 ans. Face à ces chiffres monstrueux, n’est-il pas temps de considérer que le célibat imposé aux prêtres puisse être aux racines du mal ?

Face au scandale, l’épiscopat français refuse toutefois d’assumer toute forme de responsabilité collective, appelant même les fidèles à mettre la main au porte-monnaie pour d’éventuelles indemnisations financières !

Quid du patrimoine immobilier de l’Eglise de France ? « Auxerrois magazine » nous apprend dans son numéro d’octobre qu’une propriété d’exception sise aux Chesnez, ancienne propriété de l’industriel François Guilliet, fut offerte en don au Vatican par l’une de ses arrière-petites-filles. Et si on commençait par la mettre dans l’escarcelle… ?

Vendredi

Le Prix Nobel de la paix a sacré cette année deux journalistes qui mènent depuis longtemps, chacun dans leur pays, un combat courageux pour la liberté d’expression. Le prestigieux prix décerné à la Philippine Maria RESSA et au Russe Dimitri MURATOV ont valeur de symbole, dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont de plus en plus menacées. L’an dernier, selon Reporters sans Frontières, cinquante journalistes ont payé de leur vie leur engagement à enquêter sur des sujets sensibles et dénoncer les dérives de toutes sortes. Sans oublier les 400 autres qui croupissent pour les mêmes raisons dans les geôles d’Etats dictatoriaux. Alors même, curieux paradoxe, que le métier est de plus en plus discrédité dans l’opinion publique, notamment en France, où l’on considère les journalistes comme des vassaux du pouvoir, de moins en moins crédibles et dignes de confiance…

Samedi

Difficile de faire cohabiter au sein d’une même équipe deux joueurs à l’ego surdimensionné. L’insulte faite par MBAPPE à NEYMAR lors d’un match du PSG contre Montpellier a fait couler pas mal d’encre, le premier qualifiant le second de « clochard », pour lui avoir refusé une passe. Injure suprême sans doute chez ces enfants gâtés, pour qui, si l’on gagne moins d’1 million d’euros par mois, on a raté sa vie… L’écrivain Jack Kerouac est l’auteur d’un livre intitulé « Les clochards célestes ». Il faudra désormais compter avec les clochards milliardaires !

Dimanche

A voir l’état du balcon, il faut espérer que Juliette ait fait la belle depuis longtemps et que Roméo ne traîne pas trop en dessous au risque de recevoir une planche sur la tête ! On espère qu’elle est bien accrochée et qu’aucun avis de tempête n’est annoncé dans le département.

Reste aux clients cette boulangerie auxerroise, située juste en dessous à veiller au grain... De blé bien sûr !

 

Dominique BERNERD

 

Articles

Bannière droite accueil