L’opération lifting débute le 28 septembre : l’Hôtel de Ville de Sens va faire l’objet de plusieurs réparations…

« Les travaux de l’hôtel de ville débuteront le 28 septembre pour une durée de huit semaines. Ils s’inscrivent dans le cadre du plan « Action Cœur de Ville »… ». « Les travaux de l’hôtel de ville débuteront le 28 septembre pour une durée de huit semaines. Ils s’inscrivent dans le cadre du plan « Action Cœur de Ville »… ». Crédit Photo : Ville de Sens Service Communication.

L’édifice sera habillé d’un échafaudage pendant plus de huit semaines. La prise en charge des désordres observés en 2018 suite à la rénovation du bâtiment interviendra dès le 28 septembre 2020…

SENS: Le projet s’inscrit dans le plan « Action Cœur de Ville ». Rappelons que le gouvernement a lancé ce plan en 2017. Il visait à revitaliser les villes moyennes, entre 20 000 et 100 000 habitants, au nombre de 222 au total sur l’Hexagone et dont Sens fait partie. Un projet pour lequel 5 milliards d’euros ont été mobilisés sur cinq ans. Les communes bénéficiaires de ce programme ont signé un contrat-cadre qui engage la commune, son intercommunalité et les partenaires du plan.

A Sens, la rénovation de l’Hôtel de Ville s’inscrivait donc dans ce projet, à l’instar d’autres réalisations telles que la réfection des façades qui abritent le bureau de tabac « La Civette » ou encore la pizzeria « La Trattoria ».

 

Des désordres sont constatés après trois ans de rénovation

 

La réfection de l’Hôtel de Ville de Sens avait débuté en avril 2015 et s’était achevée à la fin de mai 2018. Les travaux s’élevaient à trois millions d’euros.  Ce bâtiment, du XIXème siècle typique de la Renaissance et de l’architecture classique, devait être restitué aux Sénonais en juillet, une fois débarrassé de son échafaudage.

 

 

Mais en juin de la même année, l’observation de fissures le long de la corniche et de pierre menaçant de tomber a donné lieu à la sécurisation des alentours du bâtiment, au déplacement de l’entrée principale sur le côté et au retrait des blocs de pierre fissurés à l’aide d’une nacelle. La ville a ensuite demandé un premier examen d’expertise des façades de l’édifice au maître d’œuvre, l’architecte des Bâtiments de France.

 

La municipalité n’engagera aucun frais pour les réparations

 

Le coût des travaux s’élève à un peu plus de 140 000 euros. Cependant, la municipalité ne dépensera pas un centime. En effet, la Ville de Sens a signé un protocole d’accord le 08 juillet avec la société UTB, qui a réalisé les travaux de couverture, de rénovation de la façade et de zinguerie. Une autre convention a été réalisée avec la société « OPUS 5 Architectes » qui a assuré la maîtrise d’œuvre et le suivi du chantier.

Par ce protocole, ces deux sociétés se sont engagées à assumer la totalité des frais inhérents à ces travaux des réparations du dispositif anti-volatile ainsi que la reprise de la façade sud/ouest et du campanile. Un échafaudage a été mis en place dès le 15 septembre. Les travaux débuteront le lundi 28 septembre pour une durée de huit semaines.

Floriane BOIVIN

 

Articles

Bannière droite accueil