Se nourrir de manière vertueuse grâce à l’agro-écologie : une conférence débat de l’agronome Marc DUFUMIER…

« L’agronome et chercheur Marc DUFUMIER convie les Icaunais à se questionner sur la manière dont les aliments sont produits, comment ils viennent à nous et à la gestion induite de leurs déchets. Dans la seconde partie de soirée, Philippe CAMBURET, président de Bio Bourgogne 89, pense que l’Auxerrois peut devenir un territoire modèle d’alimentation durable… ». « L’agronome et chercheur Marc DUFUMIER convie les Icaunais à se questionner sur la manière dont les aliments sont produits, comment ils viennent à nous et à la gestion induite de leurs déchets. Dans la seconde partie de soirée, Philippe CAMBURET, président de Bio Bourgogne 89, pense que l’Auxerrois peut devenir un territoire modèle d’alimentation durable… ». Crédits Photos : Marc DUFUMIER et Thierry BRET.

L’Auxerrois peut-il devenir un territoire modèle, favorable au développement d’une alimentation durable, où l’agriculture jouerait un rôle essentiel en créant de l’emploi et en revitalisant les campagnes ? Président de Bio Bourgogne 89, Philippe CAMBURET évoquera ce thème lors d’un échange jeudi soir à Auxerre. En guise de préambule, la parole sera donnée à l’agronome et chercheur, Marc DUFUMIER. Le conférencier présentera les vertus de l’agro-écologie qui considère chaque exploitation comme un écosystème cohérent…

AUXERRE: C’est un exégète de l’agro-écologie qui effectuera le déplacement dans la capitale de l’Yonne, jeudi soir. A l’invitation de la liste « Auxerre écologie, la ville envie », portée par Denis ROYCOURT, le digne successeur du candidat vert à la présidentielle de 1974, René DUMONT, à la chaire d’agriculture comparée et de développement agricole à AGRO PARIS TECH, prendra le temps d’interpeller l’auditoire sur les vertus d’une alimentation saine et durable.

Membre de la Fondation Nicolas HULOT, Marc DUFUMIER se posera dans l’une des salles municipales d’Auxerre (salle Anna) afin d’y développer ses arguties sur son modèle d’agro-écologie englobant plantes, bactéries, arbres et animaux.

Adepte de l’économie circulaire, le conférencier propose une agriculture relocalisée, respectueuse des saisons, en filière courte. Celle-ci débouchant sur une alimentation à faible coût énergétique grâce à la réduction des transports, des conditionnements, à l’absence d’utilisation de produits chimiques ; bref, une agriculture qui a aussi pour objectif de préserver en la protégeant l’eau potable.

Partant du postulat que bien s’alimenter suppose de s’intéresser aussi à la manière dont les aliments sont produits, comment ils viennent à nous et à la façon dont on gère les déchets, Marc DUFUMIER parlera de la défense de l’agriculture bio qui n’est en rien contradictoire avec le droit des nations de l’hémisphère Sud de reconquérir leur souveraineté alimentaire.

 

 

Un échange nourri de réflexions pertinentes, n’en doutons pas ! L’intervention de l’enseignant-chercheur se poursuivra par les propos du président de Bio Bourgogne 89 et co-président de la filière agricole bio régionale, Philippe CAMBURET.

Ce dernier qui a apposé récemment sa griffe au bas d’une convention d’objectif portée par la Région et favorable à l’essor de la filière s’interrogera sur la place de cette alimentation durable tant au plan économique que sociologique sur le bassin de l’Auxerrois.

 

Une conférence à vivre ce jeudi 28 novembre à 18h30 Salle Anna à Auxerre.

 

 

Bannière droite accueil
Bannière footer