L’esprit des Jeux souffle avant l’heure à Auxerre : le Mexique du football en repérage à l’Abbé Deschamps

 « Le team-manager de l’équipe de football olympique du Mexique Francisco SERRA  a été accueilli par Baptiste MALHERBE, directeur de l’AJA (à droite) et Philippe LALA, directeur de Projet territorial au sein du Département (à gauche)… ». « Le team-manager de l’équipe de football olympique du Mexique Francisco SERRA a été accueilli par Baptiste MALHERBE, directeur de l’AJA (à droite) et Philippe LALA, directeur de Projet territorial au sein du Département (à gauche)… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Il ne manquait que la téquila et les sombreros, couvre-chefs nécessaires pour se protéger du chaud soleil et de la touffeur limite caniculaire en ce milieu d’après-midi à l’Abbé Deschamps, pour accueillir l’invité de marque, reçu par Baptiste MALHERBE, directeur de l’AJ Auxerre. Un air de mariachi aurait également fait l’affaire pour ne pas dépayser le team-manager de l’équipe nationale olympique du Mexique, Francisco SERRA, de passage dans la ville icaunaise…

 

AUXERRE : C’est sûr, l’hôte du jour a dû apprécier la chaleur extérieure en coupant la climatisation de son véhicule de location, une agréable « C4 Citroën » à conduire sur la RN 77 depuis Troyes, son dernier lieu de passage, avant de fouler le sol auxerrois. Une température qui ne peut tout de même lui faire oublier les chaleurs torrides qui sévissent dans le centre du Mexique, son pays natal !

Team-manager de l’équipe nationale olympique de la nation qui arbore un aigle flamboyant sur son drapeau tricolore – le Mexique a conquis le titre en 2012 et le bronze lors du dernier tournoi à l’estampille des Jeux à Tokyo en 2021 -, Francisco SERRA ne se présente pas dans la capitale de l’Yonne pour y faire du tourisme. Même s’il a reçu un présent officiel de la part de Philippe LALA, directeur de Projet territorial du Département de l’Yonne, mettant en valeur notre terroir gustatif : une bouteille de chablis.

Ce personnage ô combien important dans l’organigramme de la Fédération mexicaine de football découvre le complexe sportif auxerrois en repérage. La formation vise naturellement la phase de qualification pour la phase finale des Jeux de Paris 2024. Elle vient d’ailleurs d’accéder à la troisième marche du podium du Tournoi Maurice REVELLO disputé à Toulon et à Aix-en-Provence ces jours-ci, avec l’équipe des U20.

 

Plusieurs villes dont Auxerre prêtes à accueillir la formation mexicaine…

 

Après Montpellier, puis Troyes, Francisco SERRA poursuit donc en solo son parcours initiatique lui permettant à chaque étape de découvrir de nouvelles infrastructures sportives, susceptibles de pouvoir accueillir la préparation préolympique de son équipe fétiche. Voyageant à bord de TGV et en véhicules de location, le team-manager, à la poignée de main chaleureuse et aux convenances de courtoisie établies, ajoute une étape supplémentaire à ce presque « Tour de France » des stades qui la conduit à Auxerre.

C’est là que Baptiste MALHERBE, directeur de l’AJ Auxerre, l’a accueilli sur le parvis de l’un des salons, avant de pénétrer dans l’enceinte pour y effectuer une visite en règle des installations. Une visite qui se prolongera du côté de Joigny et de Migennes, le lendemain. Avant que le dirigeant mexicain ne rallie en automobile la bonne ville de Bayeux (prendra-t-il le temps d’admirer la célèbre tapisserie ?) et de filer ensuite à Caen.

On l’aura compris plusieurs villes sont sur les rangs pour recevoir la formation mexicaine au printemps 2024 dans le cadre du programme « Terre de Jeux », concept auquel a adhéré le Conseil départemental de l’Yonne, ainsi que son corollaire « Relais de la flamme olympique ».  

Il aura soufflé un air très exotique en cette fin d’après-midi sur Auxerre, un vent chaud en provenance du Mexique avec son parfum fort prononcé de compétitions internationales et d’exotisme coloré…Aïe Caramba !

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil