Un spécialiste des rouages institutionnels a été nommé à la CC Puisaye Forterre : Bernard RISTORD, nouveau DGS

« Généraliste qui assemble les compétences des spécialistes pour mieux répondre aux enjeux du territoire, le DGS (directeur général des services) est une pierre angulaire au sein d’un organe institutionnel. Un rôle qui sied à la perfection pour Bernard RISTORD, nommé à la CC Puisaye-Forterre… ». « Généraliste qui assemble les compétences des spécialistes pour mieux répondre aux enjeux du territoire, le DGS (directeur général des services) est une pierre angulaire au sein d’un organe institutionnel. Un rôle qui sied à la perfection pour Bernard RISTORD, nommé à la CC Puisaye-Forterre… ». Crédit Photo : Thierry CARABIN.

Il a été présenté par le président de l’institution territoriale Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI lui-même au terme de l’ultime séance communautaire de 2021 réunie à Charny-Orée-de-Puisaye. Bernard RISTORD, expert de la vie institutionnelle de l’Yonne (il occupa autrefois le poste de directeur de cabinet du président du Conseil départemental), revient sur le devant de la scène, devenant ainsi le nouveau directeur général des services de l’organe communautaire…

 

CHARNY-OREE-DE-PUISAYE : C’est un retour de tout premier plan aux manettes institutionnelles pour Bernard RISTORD. Un come-back pour l’ex-directeur de cabinet de l’ancien président du Conseil départemental de l’Yonne, André VILLIERS.

Bernard RISTORD occupe depuis peu la fonction de directeur général des services de la communauté de commune de Puisaye-Forterre. Un rôle qui lui va comme un gant, lui qui a côtoyé toutes les arcanes de la vie institutionnelle et politique de notre contrée au cours de ces dernières années.

C’est le président de l’organe communautaire Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI qui devait présenter au terme de la dernière séance de travail réunissant les élus territoriaux le nouvel impétrant, fin décembre.

 

 

Précisons que le rôle de DGS (directeur général des services) est un poste stratégique ô combien important au sein des organismes institutionnels. Selon les attributions affectées à cette fonction, le DGS agit à la fois entre la technique et le politique, mettant en exergue son agilité intellectuelle, relationnelle et situationnelle au service de l’institution. Une vraie posture de manager devant faciliter l’émergence des politiques publiques tout en supervisant la production de ces dernières. Bref : de la dentelle finement ciselée au service de l’opérationnalité de l’outil territorial…

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil